08 mai 2013

4 différences entre référencement Bing et Google

Référencement Bing.
Dans cette étude comparative, nous allons voir les avantages et surtout les différences entre le référencement Bing et le référencement Google.

Avec l'affichage des résultats de Bing dans Yahoo!, puis l'accord conclu entre Microsoft et Facebook, le référencement naturel Bing gagne en importance. Mais, il existe 4 différences majeures entre le référencement Bing et le référencement Google.

Ainsi, dans cette étude comparative, nous allons voir les avantages et surtout les différences entre ces 2 principaux moteurs.

Cette comparaison est aujourd'hui nécessaire d'autant plus que Bing vient revoir totalement l'algorithme de son moteur et tous les experts SEO s'accordent pour dire que les résultats affichés sont très pertinents et donc plus que satisfaisants.

Bien entendu, à ce jour, Google reste le leader incontesté de la recherche internet avec près de 62% de part de marché mondiale. A mon avis, ce leadership pourrait durer encore un bon moment !

Néanmoins, Microsoft ayant restructuré son algorithme pour lancer Bing, tous les chiffres tendent à montrer qu'il gagne chaque mois des parts de marché. Et en additionnant la part de marché de Yahoo! avec celle de Bing, ce dernier est désormais crédité de plus de 30% de part de marché. Un tel chiffre oblige, en matière de référencement, à prendre un peu plus en considération le SEO Bing.

Plus aucun webmaster ou référenceur ne doit dorénavant se permettre de faire l'impasse sur le référencement Bing. Bien au contraire ! Et, pour commencer, le mieux, c'est de savoir en quoi il se différencierait de Google.

Concernant le nom de domaine de votre site


Dans l'algorithme de Bing, contrairement à Google, l'ancienneté du nom de domaine de tout site ou blog à son extrême importance. Les experts SEO le savent bien !

Cette importance de l'âge du nom de domaine a rapport avec la confiance que Bing accorderait aux noms de domaine de plus d'un an.

Au fond, ce n'est pas idiot puisqu'en général, tous les noms de domaine utilisés pour faire du phishing ou installer des scripts malicieux ont une utilisation très limitée dans le temps. C'est donc une façon pour Bing de faire le nettoyage dès le départ. D'ailleurs une étude du cabinet Barracuda Networks indique que "Google propose 69% de tous les malwares détectés, tandis que Yahoo est à 18%, Bing à 12% et Twitter 1%".

Vous avez alors compris que le référencement d'un site assez récent dans le top 10 de Bing est a priori illusoire. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas soumettre dès maintenant votre site à Bing ou l'optimiser pour Bing. Mais, vous devez patienter au moins une année avant d'apercevoir des résultats tangibles de votre SEO.

Si ce n'est pas encore fait, ouvrez un compte sur Bing Webmaster Tools afin de soumettre et y gérer votre site.

Concernant les liens sortants de votre site


La perception des liens sortants, de votre site vers un autre, diffère d'un référencement à un autre.
Depuis les dernières déclarations de Matt Cutts (Monsieur Spam chez Google !), on sait maintenant que Google n'encourage pas les liens sortants pour lesquels il a institué les attributs "dofollow" et "nofollow".

Ainsi, le PageRank ou le LinkJuice (importance) de votre page web est réparti équitablement en autant de liens sortants ou internes que vous avez sur votre page web. Diminuant alors son influence et même pénalisant parfois votre page.

Pendant ce temps, le référencement Bing vous encourage au contraire à insérer des liens sortants dans vos articles. Plus vous en avez, plus vous gagnez des points.

Néanmoins, faîtes attention à ne pas trop en faire. Surtout votre lien doit absolument pointer vers une page crédible traitant du même sujet que votre article. C'est cette corrélation entre les thèmes des 2 pages qui vous accordera des points dans son algorithme.

De plus, Bing augmente votre score si vos lecteurs visitent le plus souvent possible vos liens sortants. D'où la nécessité de pointer vers des articles de qualité.

En fait, cette différence entre le SEO Bing et le SEO Google peut être jugée dans un esprit de contradiction du premier envers le second. Veulent-ils nous obliger à choisir ? Dans tous les cas, retenez que Bing vous encourage à partager vos liens découverts sur le Net à travers vos articles. Et donc, implicitement à lui suggérer de nouveaux liens intéressants à visiter et à indexer. Ce qui me fait penser au bouton "J'aime" ou "I Like" de Facebook !

Techniques d'indexation de votre site


Autant le SEO pour Bing diffère du SEO pour Google, autant il serait prudent pour votre référencement dans ces 2 principaux moteurs de recherche de parvenir à un juste milieu. Ce qui n'est vraiment pas évident. Surtout que leurs techniques d'indexation divergent encore.

Le robot d'indexation de Google (googleBot) parcourt votre page index en partant du haut vers le bas dans le sens de la lecture à l'occidentale. Et ce, tout en visitant chaque lien qu'il trouve.

Alors que msnBot, le robot de Bing (qui sera d'alleurs remplacé en octobre prochain par bingBot) parcourt votre page d'accueil en scindant votre contenu en blocs homogènes. Ce qui veut dire, pour votre référencement Bing, que vous devez répartir vos mots-clés sur l'ensemble de votre page. Notamment dans le Header en y créant un menu de navigation et aussi dans le Footer de votre page qui doit reprendre quelques mots-clés, même sous-forme de liens de navigation supplémentaires.

Concernant les balises Meta de votre site


La dernière différence, et de taille, concerne les meta tags (title, keywords, description) que vous devez absolument inclure dans le code source de chacune de vos pages. Selon Matt Cutts, Google n'en tient plus compte. Mais Bing, si ! Il recommande surtout que votre balise Title se rapproche le plus possible de la requête de l'internaute. Vous devez donc y prendre soin en y intégrant tant que peut se faire vos mots clés.

Pour ma part, je n'ai pas encore vu Google afficher en première page de résultats des sites ayant des balises meta vides ! Et puis, les titres des liens affichés sur Google sont bien ceux figurant dans les balises Title des sites ! Sinon, Google indexerait votre site avec comme titre "untitled document".

Par conséquent, ce que dit Matt Cutts, c'est peut-être pour en rajouter un peu plus dans le mythe et essayer de jeter le trouble dans l'esprit des référenceurs et autres experts SEO ! Après tout, il est bien dans son rôle !

Et pour moi, Google tient toujours compte, autant que Bing, de la balise title... Autre preuve : il met en gras les mots de la requête qui sont dans votre titre. Le jour où Google afficherait comme titre cliquable, dans ses pages de résultats, un extrait de texte pris au hasard dans votre article, il me convaincra qu'il ne tient plus compte des balises meta ! A noter que pour la partie description, Google choisit parfois des extraits "au hasard" , mais pertinents... de votre texte !

Voici donc quelques points particuliers à chacun de ces 2 moteurs de recherche qui permettront à chacun d'améliorer son référencement pour espérer apparaître haut placé à la fois sur Bing et sur Google.

Partagez cet article :