12 mai 2013

Quand Google suspecte désormais toute page modifiée

Google Ranking Documents.
Google a acquis en août 2012 un brevet dénommé "Ranking Documents" qui lui autorise d'infliger des pénalités temporaires à toute page web qu'il jugerait suspecte en terme de tentative de manipulation de SEO.

Toute mise à jour est suspecte

Ce qui est réellement intéressant avec ce brevet dénommé "Ranking Documents", c'est la liberté qu'il donne à Google pour intervenir sur son Algorithme de classement dès lors qu'il juge qu'il y a une modification de page qui tend à contourner ses règles SEO.

Ainsi, dorénavant, Google s'arroge le droit d'intervenir pour confondre tout référenceur SEO qui serait suspecté d'avoir eu la main trop lourde en effectuant des modifications sur son site. Et ce, pendant une période de 20 à 70 jours.

Et ce, plutôt que d'afficher la page suspectée au rang qui lui reviendrait ou de la désindexer complètement.

Maintenant, imaginons un seul instant : vous avez une page web qui existe dans l'index de Google. Non content de son référencement actuel, vous améliorez la qualité de son contenu et vous faîtes en sorte d'obtenir de nouveaux backlinks pointant vers cette page.

Pour Google, le classement de cette page avant son amélioration sera tagué comme "ancien positionnement" et le classement prévisible après modification sera désigné comme "positionnement ciblé". Par positionnement ciblé, il faut comprendre le classement qui devrait échoir à cette page modifiée.

Ainsi, pour passer de l'ancien positionnement et au positionnement ciblé, la page modifiée peut connaître une période transitoire où elle aura un positionnement "temporaire" ou "fluctuant" pendant laquelle sera observé le comportement du webmaster suspecté de suroptimisation. En fait, pendant la phase transitoire, le positionnement de la page modifiée va décroître ou s'améliorer ou évoluer de façon fluctuante (en yo-yo) de jour en jour ou d'heure en heure. Et ce, pendant 2 mois au maximum !

Donc, ce sera 2 mois de souffrance, voire de purgatoire,  parce que vous avez voulu mieux faire. Surtout si votre classement avant modification devait s'améliorer de façon flagrante.

Toute page modifiée est sous surveillance


Le positionnement transitoire, après une modification, ne va concerner que la page modifiée. En principe.

Mais, il pourrait être élargi à l'ensemble d'un serveur sur lequel est hébergé la page modifié ou encore à l'ensemble des pages appartenant à un même auteur reconnu comme tel par l'attribut rel=author.

Selon Google, si un référenceur SEO s'aperçoit d'un meilleur positionnement pendant la phase transitoire, nul doute qu'il serait encore tenté d'exagérer la modification précédente pour glaner une autre meilleure place.

De même, s'il voit que son classement est pire qu'avant son changement, il serait alors tenté d'effectuer d'autres modifications ou de supprimer ses modifications précédentes afin de retrouver son positionnement initial.

Dans les 2 cas, la page web, voir le site ou le nom de domaine (en fonction de l'investigation poussée qui sera réalisée), pourrait être désignée comme celle d'un spammeur ou d'un fraudeur SEO.

Alors, qu'est-ce qu'on fait maintenant en matière de SEO si toute amélioration de page est suspectée ?
Découvrez Comment
Bien référencer son site internet sur Google

Partagez cet Article :