09/05/2013

Référencement Google des sous-domaines


Référencement des sous-domaines.

Google a annoncé qu'il déclassifie les liens des sous-domaines au sein d'un même site internet. Quel impact cette annonce peut-elle avoir sur le référencement web sur Google ? Analyse.

Jusqu'à ce jour, Google a toujours considéré tout sous-domaine comme un site à part entière. Ainsi, vous pouviez avoir un seul nom de domaine et créer plusieurs sous-domaines qui sont autant de sites distincts les uns des autres.

Et, si vous ajoutez une adresse IP dédiée à chacun de ces sous-domaines, c'est top ! Parce que très bon pour le référencement naturel de votre domaine principal.

En cause, l'abus de backlinks ?


Il faut mentionner que cette décision de Google concerne aussi tout nom de domaine avec ou sans-WWW. Donc, à ce niveau, il n' y aura plus de problème de contenus dupliqués puisqu'il n'y a plus de différence avec ou sans-WWW. Ainsi, dorénavant, votre site www.monsite.com et monsite.com ou encore mondossier.monsite.com sont un seul et même site pour Google.

Avant ce changement de considération, les liens entre sous-domaines et la racine du site étaient considérés comme des backlinks (liens entrants) pour la partie qui les recevaient. Et, beaucoup de sites majeurs, de bonne notoriété, ont construit une partie de leur stratégie de référencement sur ce système des backlinks.

Or, les backlinks sont, encore pour quelque temps, le critère primordial pour un bon classement sur Google. Ainsi, ces sites aux multiples sous-domaines étaient souvent bien classés sur la première page de résultats avec 2 ou 3 liens en même temps en raison de nombreux backlinks provenant de sous-domaines savamment distribués.

Ils faussaient ainsi le référencement naturel sur Google. Par conséquent, cette initiative de Google est somme toute logique. D'où ce que Google appelle "réorganisation entre liens internes et liens externes". Car, votre propre site sur un seul nom de domaine ne peut pas vous renvoyer de liens qui seraient des liens entrants (backlinks) pour doper votre référencement.

Google Panda est-il passé par là ?


Maintenant, Google considère comme liens internes tous les liens à l'intérieur d'un même nom de domaine qui vous appartient. Même si le lien vient d'un sous-domaine de votre site vers un autre sous-domaine, c'est un lien interne. C'est le nom de domaine qui compte. Et cela va énormément changer les choses.

Il aura fallu Google Panda qui a impacté le référencement de nombreux sites pour que Google comprenne certaines choses.

En effet, au lancement de Google Panda en France le 12 août dernier, certains sites web connus et très fréquentés ont échappé à la pénalité Panda alors qu'au moins un de leurs sous-domaines a été dé-référencé drastiquement. Et pourtant, leur nom de domaine tout en entier aurait dû subir la pénalité Panda comme prévue. Que nenni !

Ces sites (noms de domaine) ont été protégés par leur système de sous-domaines. C'est cette "anomalie" (terme utilisé dans l'annonce) que semble vouloir corriger Google en commençant par déclassifier les sous-domaines pour traiter tous leurs liens vers d'autres secteurs du même site comme des liens internes. Au même titre que les liens à la racine principale du site représenté par un nom de domaine unique qui devra subir les conséquences de Google Panda, s'il en est. Il n'y aurait donc plus d'échappatoire.

Vu sous cet angle, au prochain lancement de Google Panda, ces sites dont certains sous-domaines ont été pénalisés passeront à la trappe si rien n'est fait. La frontière étanche entre les sous-domaines étant devenue superficielle. Et c'est cette donne-là que change l'annonce de Google: plus aucun nom de domaine ne pourra se servir de cloisons entre sous-domaines pour éviter une pénalité Panda.

Pourquoi un impact sur le référencement ?


Précision : dans le texte, en anglais, sur son site officiel, Google parle, dans la deuxième partie, de site dont vous êtes propriétaire mais dont vous n'avez pas accès à la racine (du genre wordpress, blogspot ou toute autre plateforme ...), les liens provenant d'un sous-domaine de ce type de sites vers votre site sur ce même type de plateforme seront toujours vus par vous dans les webmasters tools comme étant des liens entrants (backlinks).

En dehors de cet exemple, tous les liens de sous-domaines de votre propre nom de domaine vers la racine ou vers d'autres pages d'autres sous-domaines de votre propre site web sont dorénavant considérés comme liens internes.

Et s'ils sont considérés comme liens internes, j'en déduis qu'il n'y a plus de protection de sous-domaines par rapport à Google Panda ! Alors, un sous-domaine touché par Panda affecterait le nom de domaine, donc le site internet, en entier ! Question de logique !

Car, le fait de pouvoir fournir des backlinks à toute partie du nom de domaine faisait de chaque sous-domaine un site qui ne pouvait pas être pénalisé du fait répréhensible d'un autre sous-domaine du même site. Or ce pouvoir de liens entrants a disparu, rendant tout sous-domaine pénalisable (par Google Panda) du fait d'un autre sous-domaine du même site internet.

Les sous-domaines d'un site dont les liens les uns vers les autres sont devenus des liens internes. Nous avons tous dit qu'il suffit qu'une page du site ait un problème pour que tout le site soit pénalisé par Panda. Maintenant, il suffirait qu'un sous-domaine ait un problème pour que tout le site en soit affecté.

Finalement, cette annonce de déclassification de sous-domaines est un vrai coup de pied dans la stratégie de référencement de certains sites web et même de certains référenceurs qui en avaient fait une technique de netlinking.

On peut, à ce stade, se demander aussi si les backlinks en provenance de plateformes d'hébergement gratuit de blogs (wordpress, blogspot, etc...) ne vont pas être dévalués dans un avenir proche.

Comme je le dis souvent, le référencement sur Google retrouvera de plus en plus son qualificatif  de "naturel", notamment avec le lancement suivi d'une adoption massive du bouton +1 par les webmasters et du réseau social Google+ par le public.
Article publié le 02/09/2011


Mise à jour du 02/11/2012

Google, par l'intermédiaire de son porte-parole et responsable anti-spam Matt Cutts, annonce ce jour dans une vidéo que les répertoires et les sous-domaines n'ont aucun intérêt pour le référencement.
Ainsi, comme le mentionne abondance.com, les sous-domaines ne sont plus considérés comme des sites à part entière.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.





 

Copyright © 2007-. Arobasenet.com . Tous droits reserves - Contact - Noel Nguessan