30 juillet 2013

Google demande de mettre tous les liens des communiqués de presse en NoFollow

Google et les communiqués de presse.
Google avait promis que l'été sera chaud pour les SEO. A peine je viens de vous parler dans un post précédent que Google ne veut plus de liens optimisés dans les Guest Posts que Google cible maintenant les sites de communiqués de presse.

Début juillet, je vous avais parlé d'un Hangout de +John Mueller (Responsable des consignes pour webmaster chez Google) au cours duquel il avait donné l'impression que Google avait les guest posts dans sa ligne de mire.


Et finalement, Google a officiellement inscrit dans ses consignes pour webmaster l'interdiction d'utiliser des backlinks optimisés dans les guest posts. C'est vous dire si les déclaration de John Mueller sont à prendre très au sérieux.

Dans un échange avec Barry Schwartz de Seroundtable.com, John Mueller vient de clairement fait comprendre que "Google veut que les liens intégrés dans les communiqués de presse soient tous en NoFollow". C'est à dire qu'ils ne doivent plus faire passer du jus des communiqués de presse vers les destinataires des liens. Et John Mueller de poursuivre :

Placer un lien en bas de son communiqué de presse est normal. Mais, ce lien doit être en NoFollow. Les communiqués de presse devraient être traités comme des annonces publicitaires ou publi-reportages. Par conséquent, tous les liens intégrés (NDLR : actuels ou à venir ?) devraient être en Nofollow.

Alors, à la question de savoir pourquoi ces changements intempestifs et brusques de Google, John Mueller répond :

"Trop de SEO utilisent de plus en plus de moyens artificiels pour promouvoir leurs contenus et Google a décidé de clarifier les choses. C'est pourquoi les liens directs des communiqués de presse doivent être en Nofollow".

Et pourtant, Matt Cutts nous a récemment fait comprendre que les liens dans les communiqués de presse ne passaient plus de jus vers les sites destinataires.

Alors, ces propos de John Mueller constituent-ils un aveu d'impuissance de Google qui ferait bientôt appel à des pénalités plutôt manuelles qu'algorithmiques ?


Découvrez Comment
Bien référencer son site internet sur Google