SEO : Ce que dit Matt Cutts à propos des signaux sociaux de Google+ (Las Vegas 2013) - Arobasenet.com

  

SEO : Ce que dit Matt Cutts à propos des signaux sociaux de Google+ (Las Vegas 2013)


Matt Cutts au Pubcon de Las Vegas 2013.

Les signaux sociaux ont été évoqués par Matt Cutts lors de sa dernière keynote au Pubcon de Las Vegas 2013. Notamment en ce qui concerne l'impact des +1 sur le référencement sur Google.

Des chiffres de Google+

Mais, avant d'aller plus loin sur le sujet du jour, Matt Cutts a fait savoir à son auditoire que Google+ a connu une augmentation de 33% de ses utilisateurs actifs entre 2012 et 2013.

Et, si on se réfère aux derniers chiffres officiels publiés par Google en 2012, c'est à dire 359 millions d'utilisateurs actifs sur un total de 550 millions d'utilisateurs de Google+, on peut donc estimer qu'aujourd'hui, Google aurait 477 470 000 d'utilisateurs actifs. Près de 500 millions d'utilisateurs actifs, pour avoir un chiffre rond plus significatif !

En poussant un peu plus loin notre calcul, et en estimant une augmentation du même ordre des utilisateurs, c'est à dire +33%, Google+ pourrait passer de 550 millions à près de 800 millions d'utilisateurs. Et, en comptabilisant les utilisateurs de Youtube qui sont en train de créer des comptes Google+ suite à l'injonction de Google, je ne serai plus étonné que Google déclare dans les semaines à venir avoir atteint le milliard de membres avec Google+. Et pourquoi pas dépasser Facebook ? Wait and see...

l'AuthorShip en mode restreint


Google a fait cas de la manière dont le lancement de Google Authorship a permis à beaucoup de monde de revendiquer la paternité de leurs contenus web. Après deux années d'existence, Matt Cutts estime que cela s'est fait trop facilement et sans réel contrôle avec pour conséquence l'affichage de photo sur des contenus pas vraiment pertinents.

Alors, dans les mois à venir, Google finira de mettre en place un plan visant à examiner les facteurs sociaux inhérents à Google AuthorShip afin de récompenser uniquement les auteurs qui seront désignés (par lui) comme faisant office d'Autorité sur un sujet donné dans lequel ils auraient longuement déjà publié. Il va s'agir pour Google d'apporter encore plus de crédibilité aux auteurs qui publient des contenus pertinents

Et ce sont ces Autorités désignés qui pourraient bénéficier du sceau de l'AuthorShip, et donc de l'affichage de leur photo de profil Google+ sur les pages de résultats de Google. Ce qui sera la conséquence des 15% de réduction du nombre de liens pouvant bénéficier de l'Authorship.

Alors, nous nous trouvons dans une situation où Matt Cutts n'a pas dit si ce sont les Auteurs qui sont réellement des Autorités de confiance ou si ce sont les articles publiés (entités) par eux qui font office d'Autorité sur un sujet précis dans une thématique précise. Il y a quand même dans cette modification concernant l'AuthorShip, à mon avis, l'intervention d'une forme d'AuthorRank (note d'Autorité) qui ne veut toujours pas dire son nom ! Sinon, comment détermine-t-on que tel ou tel auteur peut bénéficier de l'Authorship en fonction de son Autorité ?

Les signaux sociaux sur le long terme


Matt Cutts a clairement fait comprendre à son assistance que les signaux sociaux tels que les Likes de Facebook, les ReTweets de Twitter et les +1 de Google+ n'apportent rien de concret sur le court terme. Ce qui veut dire qu'obtenir ces interactions ne vont pas immédiatement impacter votre classement sur Google.

Mais..., ajoute Matt Cutts, "sur le long terme, un historique de votre profil présentant une accumulation positive de ces signaux sociaux pourrait faire comprendre au moteur de recherche que vous pourriez être une personne de confiance. Et, peut-être que cela va éventuellement contribuer à vous pousser, vous ou votre site, plus haut sur Google". En d'autres termes, sur le long terme, ces signaux sociaux deviendraient des signaux d'Autorité...

Toujours est-il que Matt Cutts confirme que les +1 et partages sur Google+ peuvent avoir un impact sur les résultats personnalisés des profils connectés à leur compte Google Plus. Ce qui va de soi.

Durant cette keynote de Matt Cutts, une séance de questions-réponses a eu lieu. La question suivante lui a été posée : "Y a-t-il une différence entre les +1 et les partages sur Google+ ?".

Matt Cutts a dit qu'il n'y avait aucune différence. Et que ni les +1, ni les partages, ni les commentaires sur Google+ n'avaient actuellement un impact direct sur le classement sur Google. Mais..., une fois de plus, il dit clairement que tous ces +1, partages et commentaires sur Google Plus font partie de l'effet à long terme dont il a déjà parlé ci-dessus. Avant de conclure : "Ils peuvent vous aider à construire votre Autorité au fil du temps".

Voici maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.