15 novembre 2013

Le profil Google+ à l'heure de l'algorithme Hummingbird de Google

Google Plus et Hummingbird.

Hummingbird, le nouvel algorithme de Google, est plus centré sur l'utilisateur final et ses réelles intentions  pendant sa recherche d'information.

En ce sens qu'il comprend mieux ce que les internautes veulent réellement afin de leur fournir de "meilleures réponses". Quid alors du profil Google+ auteur de contenus ?

Google+ offre aux auteurs de contenus web une véritable opportunité d'améliorer leur visibilité sur les pages de résultats du moteur de recherche Google. Ne serait-ce qu'à travers les résultats personnalisés. Mais, ce n'est pas tout.

En optimisant un tant soit peu votre profil Google+, vous irez plus facilement à la rencontre de votre audience-cible.

3 zones d'optimisation Google+


En plus des nouvelles fonctionnalités de recherche de Google dont la recherche sémantique, Hummingbird a certainement été développé autour de Google+ pour mieux prendre en compte ses signaux sociaux.

Optimiser son profil Google+, c'est donc optimiser chaque contenu public sur Google+. Il est donc important pour vous de prendre un soin particulier aux photos que vous partagez, à votre espace Bio et aux posts qui restent visibles sur votre page d'accueil Google+.

Ces 3 espaces cités constituent des zones où vont devoir figurer certaines de vos expressions-clés ou des sujets qui vont laisser Google évaluer votre Autorité sur ces sujets en toute confiance.

Avec la recherche sémantique intégrée dans l'algorithme Hummingbird, en terme de SEO, il est plus question de comment un contenu est perçu par son audience plutôt que de choses telles que les mots-clés ou les backlinks reçus... L'objectif étant pour Google de fournir le plus souvent directement la "meilleure" réponse à l'internaute sans qu'il ait besoin de visiter un quelconque contenu web en dehors du moteur de recherche.

A ce stade, je précise que même si Google donne une réponse à partir d'un extrait de votre article, il indique (en petits caractères) la source de cet extrait avec comme ancre du lien le nom de domaine. L'utilisateur peut donc aller visiter votre site mais quel intérêt pour lui si la réponse affichée par Google lui convient ?

Ce sont donc désormais les partages de contenus sur les réseaux sociaux (surtout sur Google+) et la fiabilité de ceux qui partagent vos contenus qui créent le signal social dont va se servir Google pour comprendre ce que fait votre site, combien il est pertinent par rapport à une thématique avant de le classer plus en avant sur ses pages de résultats. Notamment dans Google Knowledge Graph...

Bien au-delà de Google+ seul


Toutes vos activités prises en compte par Google vont au-delà du seul réseau social Google+ et on les retrouve aussi bien sur Youtube que sur Gmail, Google Play et tous les services de Google auxquels ont été ajoutés une couche sociale avec Google Plus.

Alors, tous vos contenus publiés (posts ou commentaires) sur tous ces services de Google vont contribuer ensemble à affirmer ou confirmer l'Autorité de votre profil Google+ par rapport à des phrases pour lesquelles vous souhaitez être classé. A tel point qu'à un moment donné, Google va finir par vous considérer comme un "expert" et vous pousser très haut sur ses pages de résultats dès lors qu'il s'agit de sujets sur lesquels vous n'arrêtez pas de contribuer.

En participant à Google+ à travers l'AuthorShip, vous faîtes un investissement sur le long terme comme le dit Matt Cutts.

Obtenir du trafic gratuit depuis In-Depth Articles


Google a lancé une fonctionnalité dénommée in-depth articles pour mettre en évidence les articles d'analyses pour chaque requête. Le genre d'articles qui restent toujours d'actualité mois après mois et même année après année. On remarque que l'annonce de l'existence de In-depth articles (début septembre 2013) coincide avec la date présumée du lancement de Google Hummingbird.

Certes, les articles suggérés et mis en évidence par Google sur sa première page de résultats appartiennent pour la plupart à des pages Google+ de marques (grands médias), mais ils peuvent aussi provenir de profils Google+ dont certains articles font office d'Autorité dans une thématique.

Et la particularité de In-depth articles, c'est que ces articles s'affichent pour tous les utilisateurs du moteurs de recherche. Qu'ils soient ou non logués à leur compte Google+. Or, sans Authorship, et surtout sans profil Google+, vos articles ne seront jamais proposés dans in-depth articles. Ce qui pourrait laisser présager du futur développement du moteur de recherche Google. Car, avec l'aide de In-depth Articles, Hummingbird influence le classement des pages de résultats non personnalisées. CQFD !

Pour espérer voir vos articles suggérés par Google, vous devez publier des articles assez longs (+2000 mots) et très détaillés et documentés. Sans oublier d'utiliser les balises de Schema.org et de leur assurer une bonne promotion sur Google+.

Alors, si vous êtes sur Google+ avec des objectifs de promotion personnelle ou professionnelle, il est extrêmement important de construire votre Autorité autour de vos sujets de prédilection après avoir lié tous vos contenus web à votre profil Google+. Le programme Google Authorship étant le point de départ et l'algorithme Hummingbird étant le maître d'oeuvre de votre visibilité sur Google..

Découvrez maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.