18 décembre 2013

111% d'augmentation pour le trafic depuis les réseaux sociaux en 1 an

Etude trafic web 2013.

Shareaholic a réalisé une étude afin de comparer le trafic moteurs par rapport au trafic social durant les 13 derniers mois passés.

Première observation : une explosion du trafic en provenance des réseaux sociaux face à une chute sensible de celui en provenance des moteurs de recherche.
C'est une étude comparative réalisée sur les 13 derniers mois avec +200 000 sites web en trackant leur trafic depuis les 5 principaux moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, Ask, AOL) et les 5 principaux réseaux sociaux (Facebook, Pinterest, Twitter, StumbleUpon, Reddit) utilisés par les éditeurs de sites.

En Novembre 2012, le trafic moteur représentait près de 42% du trafic organique pendant que celui des réseaux sociaux représentait un peu plus de 11%. En Novembre 2013, le trafic moteur a perdu quelques points en pourcentage alors que celui des réseaux sociaux a pratiquement doublé.

2 constats sans appel


L'âge d'or de la recherche internet semble s'estompé même s'il reste un marché mâture. Pour preuve : le trafic organique obtenu par les sites web a chuté de 6% en 13 mois. Ce n'est sans doute pas fini ! Le changement d'algorithme sur Google et toutes les prédictions 2014 sur ce moteur ne vont rien arranger dans les mois à venir pour les marketeurs.

Les réseaux prennent littéralement le dessus. Et ce n'est que le début. Le trafic social en provenance des 5 réseaux sociaux les plus populaires a plus que doublé. Soit une augmentation de 111% en une année. Les internautes étant plus que jamais de plus actifs sur ces plateformes. D'où un gain de maturité toujours croissante.

Source : shareaholic.com

Alors que la recherche internet stagne (même si les 6% de trafic perdu peuvent vite être retrouvé en quelques mois), le fait est que les réseaux sociaux rattrapent les moteurs de recherche. Et ce n'est pas du fait que les internautes abandonnent les moteurs, mais simplement qu'ils utilisent plusieurs plateformes sociales en même temps.

Selon Shareaholic.com, la vraie raison de cet équilibre entre ces 2 sources d'information qui se dessine est que les réponses aux questions que les internautes peuvent se poser, ils les trouvent facilement avec leur réseau d'amis, de followers. Et ils jugent les réponses de leur propre réseau meilleures que celles des moteurs de recherche.

En conclusion : rechercher du trafic entrant juste en ne faisant que de l'optimisation web semble désormais dépassé ou plutôt un pari risqué. Surtout à l'ère du nouvel algorithme Google Hummingbird.

Découvrez comment Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment Bien référencer
son site internet sur Google


Partagez cet article :