Comment baliser les données structurées via Google Search Console - Arobasenet.com

Comment baliser les données structurées via Google Search Console


Google utilise de plus en plus les données structurées des contenus à l'intérieur des sites pour fournir des réponses aux internautes sur ses pages de résultats grâce à son knowlegde Graph des réponses directes.


Ainsi que des extraits enrichis (rich snippets) qui sont désormais très importants en terme de mise en valeur, et donc de visibilité sur Google.

Aujourd'hui, Google recommande avec insistance aux webmasters l'utilisation du balisage des données structurées avec Schema.org. En raison de leur facilité d'aide à la compréhension d'un contenu et de leur possible intégration dans son Knowledge Graph.


Il est donc opportun, à l'heure de Google Hummingbird, de découvrir ces données structurées et d'apprendre à les intégrer dans vos contenus.


Présentation des rich snippets


Selon la définition de Google, les rich snippets sont des extraits (les quelques lignes de texte qui s'affichent sous chaque résultat de recherche) qui sont conçus pour donner aux internautes un aperçu du contenu de la page et leur montrer la pertinence du résultat par rapport à leur requête.

Les données structurées aident donc Google à mieux comprendre le contenu de votre page web afin de mettre plus en valeur vos liens en affichant des informations supplémentaires. Du coup, un lien sur Google qui en bénéficie se distingue de tous les autres liens et améliore son taux de clics.

Voici les différents types de contenus pour lesquels vous pouvez utiliser des extraits enrichis :
  • Auteurs (authorship)

  • Avis

  • Personnes

  • Produits et services

  • Établissements et entreprises

  • Recettes

  • Événements

  • Musique

  • Applications logicielles

  • Vidéos

  • Articles

Caractéristiques des données structurées


  • Le balisage Schema.org peut s'utiliser dans toutes les langues. Et même si les microdonnées ne sont pas visibles pour les visiteurs, il n'affecte en rien la présentation générale de votre site.




  • Les données structurées augmente votre visibilité en livrant plus d'informations sur votre entreprise dans les moteurs de recherche.

  • Vu que Google Hummingbird cible les requêtes conversationnelles (longue traîne), les sites de niche ayant de bons contenus vont se trouver avantagés. Notamment les sites e-commerce, de recherche d'emploi, de recettes, de restaurants, etc... qui vont utiliser le balisage Schema pour leurs produits et services.

  • Les rich snippets aident Google à intégrer vos informations spécifiques dans le Knowledge Graph. Hummingbird étant un algorithme qui trouve rapidement les informations pertinentes concernant les requêtes dites de longue traîne. En fonction des intentions réelles des internautes.

Baliser les données avec Google Search Console


Grâce aux données structurées, vous pouvez améliorer votre trafic web sans forcer davantage l'optimisation de votre site. Et Google Search Console vous aide à baliser vos anciens contenus sans aucun code Schema à installer vous-même.

Pour ce faire, connectez-vous à votre compte Google et vous allez dans vos outils pour les webmasters. Sur la page d'accueil, vous cliquez sur le nom du site pour lequel vous souhaitez utiliser les extraits de code enrichis. Ce qui veut dire que vous devez avoir auparavant ajouté votre site web dans cet espace.

Après avoir cliqué sur le nom du site, à la page suivante, vous cliquez dans le menu de navigation de gauche sur le lien "Apparence dans les résultats de recherche". Puis, un autre clic sur "Marqueur de données".

Dans la page qui s'ouvre, vous cliquez sur le bouton "Commencer le balisage". Et vous ajoutez un à un les URL de vos pages dans la fenêtre qui s'affiche et choisissez le "type d'information à mettre en surbrillance". C'est à dire le type de votre contenu (voir ci-dessus dans cet article). Et vous sélectionnez "Baliser cette page uniquement" avant de cliquer sur OK.



La page dont vous avez saisie l'URL s'affiche.

Vous commencez alors votre balisage en surlignant d'abord le titre et vous sélectionnez "Titre" dans la petite fenêtre. Ensuite la date, l'image s'il y en a, le nom de l'auteur, un tag ou mot clé ou la catégorie (si elle est affichée). Si vous avez plusieurs mots clés (tags), sélectionnez-les un à un pour l'élément "catégorie".


Sachez que vous ne pouvez indiquer une donnée que si elle est visible sur la page de l'URL affichée.

Chaque donnée surlignée devra être visible dans la colonne de droite pour être considérée comme prise en compte.



Une fois que avez fini de sélectionner et catégoriser vos données, vous cliquez tout en haut sur le bouton "Publier". Et vous recommencez autant de fois que vous avez d'URLs de votre site déjà indexées par Google.