11 décembre 2013

SEO : Matt Cutts pointe du doigt les abus du Guest Blogging

Des pratiques de guest posting à éviter.

C'est au moins la troisième fois au cours de cette année que Matt Cutts intervient, par vidéo interposée, pour fustiger certaines pratiques du Guest Blogging.

Aujourd'hui, Matt Cutts, le respansable anti-spam de Google, détaille des pratiques qu'il ne souhaite voir éviter par tous. Car, selon son constat, le guest blogging connaît une forte croissance en terme de spams et d'abus.

La question du jour est celle-ci : "Je prédis que, dans le futur, Google va pénaliser les sites acceptant le guest blogging. Qu'est-ce qui fait du guest blogging un spam ?


Question posée à Matt Cutts sur le guest blogging.

Le guest blogging est le fait de publier un article en tant qu'auteur invité sur un autre site que le vôtre.

Voici les 4 points essentiels relevés par Searchengineland que Matt Cutts ne voudrait plus voir tant que peut se faire :

  • Ne faîtes pas du guest blogging votre unique stratégie de netlinking.

  • N'envoyez pas des milliers de courriels au hasard à tous les sites pour proposer des articles à publier en tant qu'inviter.

  • Ne publier pas un seul et même article sur 2 sites différents.

  • N'utilisez pas un article pour le démultiplier (spinning) avec de légères modifications et les publier sur plusieurs sites.

En un mot, Matt Cutts recommande de ne pas accepter de publier des contenus de faible qualité, ni de façon automatisée (spinning), ni de façon abusive alors que l'article n'a aucun mérite et n'apporte aucune valeur éditoriale digne de ce nom pour les utilisateurs.

Il me semble que cette fois-ci, la cible de Matt Cutts serait les sites qui se valorisent en accepatant principalement des articles d'auteurs invités. Et Matt Cutts attire donc leur attention sur le fait qu'ils engagent eux aussi leur responsabilité en acceptant tout et n'importe quoi, pourvu qu'ils aient du contenu.

En même temps, ceci n'est bien sûr pas une généralité.

Mais, si le ménage a été violemment fait avec les annuaires de liens, les sites de communiqués de presse, les comparateurs de sites et bien d'autres qui ont été pénalisés par le passé, on peut prévoir que d'ici peu viendra le tour des sites de guest blogging.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.