23/01/2014

Matt Cutts : Google n'utilise pas les signaux de Twitter et Facebook pour classer



Voici une vidéo de Matt Cutts qui est fort intéressante et vient à point nommé. Tant il y a eu des débats si oui ou non Google utilisait les signaux sociaux en provenance de Twitter et Facebook pour classer les sites.

Une intervention vidéo qui devrait dissiper tout doute et aider à comprendre comment Facebook et Twitter influence ou non le classement sur Google.

Voici ce que dit Matt Cutts :

Les pages Facebook et Twitter sont traitées comme toutes les autres pages de notre base de données. Et, si quelque chose se passe sur Twitter ou sur Facebook, et que nous pouvons l'explorer, nous pourrons l'afficher dans nos pages de résultats.

Mais, de là à dire que vous avez beaucoup de followers sur Twitter ou beaucoup de Likes sur Facebook, nous n'avons aucun signal de ce type dans notre algorithme de classement.

Maintenant, laissez-moi vous raconter un peu pourquoi nous devons explorer le web afin de trouver des pages concernant ces 2 entités. Et nous avons connu au moins une expérience malheureuse au cours de laquelle nous avions été bloqué (par Twitter) pendant environ un mois et demi. Alors, nous avons mis plusieurs ingénieurs sur le problème mais à chaque fois, nous étions bloqués. Nous pensons donc que ce n'est pas la peine de travailler là-dessus si pour être à nouveau bloqué.

Matt Cutts poursuit son intervention en donnant une autre raison pour laquelle Google se méfie des informations des profils sociaux. C' est que les mises à jour ne sont visibles que trop longtemps après. Ce qui n'est pas vraiment intéressant alors que Google aurait voulu le savoir en temps réel.

Par conséquent, à moins que Google trouve le moyen de résoudre ce problème d'exploration afin de pouvoir extraire la bonne information actualisée, et  tant que ce problème d'exploration ne sera pas résolu, il continuera de se méfier.

Matt Cutts termine en émettant le souhait de pouvoir savoir qui poste quoi sur le web. Ce qui n'est malheureusement pas le cas avec Facebook et Twitter. Mais, il ne désespère pas. Car, selon lui, dans quelques années, Google sera en mesure de mieux comprendre les identités et les connexions sociales.

Pour l'instant, n'ayant pas encore trouvé de solution, Google y travaille.

Vous aurez donc compris qu'il y a trop de blocages qui font que Google ne peut pas utiliser pour l'instant les signaux sociaux de Twitter et Facebook pour le ranking sur Google.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.






 

Copyright © 2007-. Arobasenet.com . Tous droits reserves - Contact - Noel Nguessan