23 janvier 2014

Google+ et l'évolution de l'AuthorShip depuis son lancement


Google Authorship, lancé en juin 2011, soit quelques jours avant le réseau social Google+, est de plus en plus adopté par les webmasters.

Par définition, l'AuthorShip sert à relier un auteur via son son profil Google+ à tous ses contenus produits en ligne.

Mais,
quels avantages y a-t-il à participer à l'authorship ?


Avantages de l'authorship


Le
premier avantage est de bénéficier du rich snippet qui est une fonctionnalité permettant de mettre en valeur un contenu sur les pages de résultats et de capter l'attention des internautes. Concernant l'autorship, le rich snippet consiste à l'affichage de la photo de l'auteur accompagnée de son nom et du nombre d'abonnés recrutés sur Google+.

Et ce, avec un lien sur la photo et les textes pointant vers le profil Google+ dudit auteur. L'auteur bénéficiant parfois de liens de navigation supplémentaires vers d'autres contenus de son site. Ce qui favorise la découverte d'autres contenus du même auteur qui peuvent accroître son trafic depuis Google.

De nombreuses études ont démontré que les données structurées de l'authorship avaient un impact sur le taux de clics des liens qui en bénéficient. Certaines avançant même le chiffre de plus de 35% de taux de clics supplémentaires. La photo de l'auteur ayant pour effet de capter l'attention et de rassurer l'internaute sur sa crédibilité par rapport au contenu proposé sur la page de résultats.

Aujourd'hui, l'authorship semble s'imposer à tous les webmasters qui souhaitent plus de visibilité sur Google. Et cette déclaration d'Eric Schmidt, Président du Conseil d'Administration de Google,
confirmée par la suite par Matt Cutts , responsable antispam chez Google, y est certainement pour quelque chose dans cette adoption :

"Within search results, information tied to verified online profiles will be ranked higher than content without such verification, which will result in most users naturally clicking on the top (verified) results. The true cost of remaining anonymous, then, might be irrelevance”.

Sur les pages de résultats, une information liée à un profil identifié sera mieux classée qu'un contenu ne bénéficiant pas d'une telle vérification, ce qui incitera naturellement les utilisateurs à plus cliquer sur les premiers résultats vérifiés. Le vrai prix de demeurer anonyme pourrait être le manque de pertinence, dixit Eric Schmidt. Tout est dit : ne pas participer à l'authorship pourrait être pénalisant pour la visibilité sur Google.

Evolution récente


Tous les webmasters ont récemment constaté une réduction du nombre d'auteurs ayant leur photo affichée sur les pages de résultats de Google. Et cela fait suite à la déclaration l'année dernière de Matt Cutts qui annonçait que
Google allait réduire l'authorship d'environ 15% . Ce qui fut fait dès le mois de décembre dernier.

De nombreuses spéculations ont cours sur les raisons pour lesquelles Google a décidé de réduire l'affichage de l'authorship sur les SERPs. Mais, Matt Cutts a fait savoir que c'était tout juste dans le but d'améliorer la qualité des liens affichés.

Ce qui reviendrait à dire que les contenus de faible qualité se verraient privés de l'authorship. A ce niveau, c'est pour moi une autre confirmation que Google Panda est nativement incorporé
dans le nouvel algorithme Hummingbird de Google . Et concernant l'authorship, le Panda serait donc à même, en fonction de ses propres critères, de déterminer si un contenu mérite ou non de bénéficier de l'authorship. Ce serait alors une pénalité "light".

Autre raison invoquée par les observateurs SEO concernant cette réduction, c'est que certains auteurs n'auraient pas installé l'authorship comme recommandé par Google. L'authorship n'étant valable que pour les articles et non pour la page d'accueil, ni pour les pages de produits.

Ce que dit John Mueller


Lors d'une hangout,
John Mueller , le responsable de Google webmaster Tools, s'est vu poser la question suivante :

Peut-on supposer que la qualité et l'autorité d'un site web sont des facteurs intervenant dans l'affichage de l'authorship sur les pages de résultats ?

John Mueller répond en énumérant un certain nombre de facteurs qui pourraient affecter l'affichage de l'authorship :

  • Est-ce que l'auteur est une personne que Google reconnaît comme étant une personne qu'il pourrait montrer dans les SERPs. (NDLR : il s'agirait de la réputation de l'auteur et donc de son score d'autorité).

  • Est-ce que l'internaute faisant une recherche connaît cet auteur ? Est-il dans ses Cercles ? (résultats personnalisés).

  • Est-ce que le contenu est de très bonne qualité ?

  • Le contenu est-il publié sur un site que Google connaît et apprécie déjà pour la très grande qualité habituelle de ses contenus ? (NDLR : site d'autorité et de confiance - trustrank)

John Mueller fait alors savoir que tous ces éléments contribuent naturellement à faire savoir ensemble si l'auteur est un auteur de contenus de grande qualité.

Ceci pourrait donc expliquer pourquoi on peut bénéficier de l'authorship pour un contenu et pas pour un autre. Le tout dépendant de la formulation de la requête par l'internaute.

Découvrez maintenant
ces conseils de pros pour bien utiliser Google+ .