C'est quoi un nom de domaine aujourd'hui ? - Arobasenet.com

C'est quoi un nom de domaine aujourd'hui ?



En 1998, je travaillais pour une entreprise de nommage internet qui était par la suite devenue le leader européen du secteur.

Et nous avions une poignée d'extensions à enregistrer pour les professionnels. Dont le .com, .net, .org et les principales extensions nationales telles que le .fr, .ca, .be, etc...

Et, pendant longtemps, de nombreux professionnels ont défini le nom de domaine comme étant l'identité d'une entreprise ou d'un particulier sur internet.

Le nom de domaine servirait donc à protéger le nom d'une entreprise ou d'une marque sur internet.

Mais, peut-il en être encore le cas à l'heure des réseaux sociaux qui offrent la possibilité tant aux entreprises qu'aux particuliers d'avoir une identité sur internet en créant gratuitement un simple profil ?

Aujourd'hui, il me semble que l'identité d'une entreprise se joue plus à travers son profil social (page Facebook, page Google+, page Google+ Local ou compte Twitter). Ce qui devrait en principe exiger une redéfinition du nom de domaine comme étant le nom qui permet de désigner un site web d'une entreprise. Quelle définition donneriez-vous aujourd'hui face à cette problématique ?

La nouvelle définition se pose d'autant plus qu'en 2014, nous allons assister à l'arrivée d'une pléthore (+1300) de domaines de premier niveau reprenant des termes génériques.

Pourquoi l'Icann, organisme qui régule les noms de domaines, en autorise autant ?

N'est-ce pas cette quantité indéfinie d'extensions (.guru, .ninja, .app, .blog, .flowers, .marketing, .store, .wedding, etc...) qui favorise le cybersquatting que ces autorités du nommage internet prétendent lutter contre ?

A force de vouloir toucher toutes les activités professionnelles et tous les centres d'intérêts de la vie courante, ne serait-on pas en train d'affaiblir le poids du nommage internet face à l'identité que procure une page professionnelle sur les réseaux sociaux majeurs ?

Surtout que de plus en plus d'entreprises, notamment les plus petites et les professions libérales, se contentent d'avoir un profil social ou une fiche d'entreprise sur Google ou Facebook ou encore Yelp que de créer un site web avec un nom de domaine propre.

Quelques chiffres sur les noms de domaine


Les chiffres ci-dessous sont extraits du dernier pointage réalisé au 3ème trimestre 2013 par la société Verisign :

  • 265 millions de domaines enregistrés. Soit une augmentation de 8% par rapport au 3ème trimestre 2012.

  • 125,9 millions de domaines .com et .net enregistrés. Soit une augmentation de 5% par rapport au 3ème trimestre 2012.

  • 8,3 millions nouveaux de noms de domaines enregistrés entre janvier et septembre 2013.

Chiffres des noms de domaine - source : Verisign.