21 février 2014

Google rachète Spider.io, un robot détecteur de faux clics sur les annonces


Google annonce le rachat de la start-up Spider.io spécialisée dans la détection de la fraude aux clics sur les annonces publicitaires.

Voici les termes utilisés pour cette annonce :

Today we’re announcing our latest investment: we’ve completed an acquisition of spider.io, a company that has spent the past 3 years building a world-class ad fraud fighting operation.

C'est clair et sans aucune ambiguïté, Google va maintenant partir à la chasse aux faux clics tant sur les Adwords que sur les Adsense. Il s'agit pour Google de pouvoir lutter efficacement contre les robots utilisés par des fraudeurs pour simuler des clics factices sur leurs Adsense afin de gagner le plus de commissions.

Il en va aussi des Annonceurs qui utilisent ce même système de fraude aux clics pour augmenter les dépenses publicitaires de leurs concurrents sans que ceux-ci ne reçoivent de visites de ces clics afin de les décourager et les pousser à se retirer des Adwords.

Google n'a fait aucune annonce sur le prix de cette nouvelle acquisition mais quand on sait que Google tire plus de 90% de ses revenus de la publicité, il va sans dire qu'il est prêt à tout faire pour garder la confiance de ses annonceurs.

Google déclare qu'avec cette acquisition, la priorité immédiate sera d'intégrer cette technologie de détection de la fraude aux clics dans ses vidéos (Youtube) et dans ses différentes annonces publicitaires (Adwords et Adsense).

Et sur le long terme, l'objectif sera d'améliorer les données fournies aux annonceurs et aux éditeurs pour déterminer la valeur exacte du digital média et offrir à toutes les parties un aperçu clair et précis des résultats de leurs campagnes publicitaires.

Google promet aussi qu'en intégrant l'expertise de Spider.io dans sa lutte contre la fraude dans ses produits, il sera plus efficace pour mettre hors circuit les annonceurs fraudeurs afin d'améliorer la qualité de l'ensemble de son écosystème.