L'Outil mobile-friendly de Google est le seul à valider la compatibilité mobile d'un site - Arobasenet.com

L'Outil mobile-friendly de Google est le seul à valider la compatibilité mobile d'un site



Il y a peu, Google a annoncé faire du site mobile-friendly un facteur de classement. Sur ce, il a lancé son outil mobile-friendly test afin que chaque webmaster puisse bien vérifier que Google accordera à son site le label "site mobile".


Testez la compatibilité mobile de votre site avec le mobile-friendly test de Google


Car, à en croire les explications de John Mueller qui vont suivre ci-dessous, de nombreux webmasters dont les sites s'affichent correctement sur mobile ne seraient pas pour autant mobile-friendly pour Google.

D'où l'intérêt de tester votre site avec l'outil mobile-friendly de Google pour vous rassurer.

Après le test, vous devez voir s'afficher "Awesome ! This page is mobile-friendly.", comme dans l'image ci-dessous. Dans le cas contraire, lisez les explications de John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google.


Outil de test mobile-friendly


John Mueller et le label mobile-friendly


John Mueller revient sur certaines questions concernant l'utilisation de l'outil mobile-friendly test qui indiquerait que certains sites ne sont pas compatibles avec le mobile alors que son autre outil dénommé PageSpeed Insights afficherait le contraire. Selon, John Mueller, deux raisons à cela :

1. Trop de fichiers bloqués par robots.txt : Googlebot doit être en mesure de reconnaître la compatibilité mobile d'un site lors de son exploration. Si un fichier JavaScript qui effectue une redirection est bloqué par robots.txt, si un fichier CSS qui est nécessaire à la version mobile d'une page est bloqué ou si vous utilisez des URL distinctes pour le mobile et que vous les bloquez en même temps, Googlebot ne sera pas en mesure de savoir si votre site est mobile-friendly.

Quant à l'outil PageSpeed Insights, il n'utilise pas le fichier robots.txt. Il peut donc paraître normal et vous dire que votre site est compatible avec le mobile. Alors qu'il n'en est rien. N'empêchez donc pas l'analyse des fichiers CSS ou JS de votre site.




2. Cacher des fichiers à Googlebot : Le cloaking (dissimulation de fichiers) fait depuis toujours partie des consignes aux webmasters de Google. Et il provoque toutes sortes de problèmes.

Certains sites essaient de reconnaître la visite de Googlebot à l'aide d'un user-agent afin de livrer une "version-Googlebot" du contenu exploré (souvent la page desktop) qui est pourtant différente de celle affichée aux utilisateurs sur mobile. Si Googlebot-smartphone explore et voit une page desktop (pour ordinateur), la page ne sera alors pas considérée comme étant mobile-friendly.

L'outil "Explorer comme Google" présent dans les Webmaster Tools peut vous aider à découvrir ce problème. Et l'outil PageSpeed Insights n'utilise pas Googlebot user-agent.

En conclusion, sachez que seul l'outil mobile-friendly test de Google peut vous indiquer si Google accordera ou pas le label "site mobile" à votre site web.