Google déconseille de transformer les commentaires en avis à l'aide du balisage Schema - Arobasenet.com

Google déconseille de transformer les commentaires en avis à l'aide du balisage Schema


Dans ses résultats de recherche, Google affiche parfois des extraits enrichis issus du balisage de données structurées avec les codes Schema.org.

Google déconseille de transformer les commentaires en avis à l'aide du balisage Schema

Les extraits enrichis permettent de résumer le contenu d'une page de sorte que les internautes puissent identifier encore plus facilement le ou les thèmes qui y sont abordés depuis les résultats de recherche.

Les extraits enrichis sont générés par le biais d'un algorithme. Toutefois, Google se réserve le droit d'appliquer des actions manuelles (désactiver les extraits enrichis pour un site précis, par exemple) lorsqu'il détecte des abus, des pratiques trompeuses ou d'autres actions pouvant nuire à l'expérience de recherche.

Il en irait donc de même lorsque des informations relatives aux avis (avis à proprement parler, les notes et nom de l'auteur) sont balisées dans le corps d'une page Web.

Suite à l'interrogation d'un webmaster sur les raisons pour lesquelles ses données structurées balisées affichaient des erreurs, John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, a apporté les précisions suivantes :
"I'd just like to add that testimonials are not reviews, and that it generally doesn't make sense to use reviews like this for a company's website. My recommendation would be to remove that markup."
En d'autres termes, John Mueller indique que les témoignages (et autres commentaires) ne sont pas des avis et ne peuvent être considérés comme tels. Cela n'a aucun sens d'utiliser les avis de cette façon pour un site d'entreprise. Il recommande donc de supprimer ce type de balisage.

Regardez cette vidéo explicative sous-titrée en français :




En effet, selon les consignes de Google, les avis ne peuvent concerner que des produits ou services proposés (en vente ou offerts) au public. Par conséquent, seuls des avis peuvent recevoir des notes sur 5 avec une moyenne totale affichée.

En extrapolant donc les propos de John Mueller, on peut dire que seules les plateformes proposant des fiches d'entreprises (Google My Business, Facebook Places, Yelp, etc.) et les fiches de produits (ecommerce) peuvent intégrer des avis ainsi que des systèmes de notation.

Les commentaires et autres témoignages ne pouvant que proposer des options d'avis favorable (J'aime) ou défavorable (Je n'aime pas) non prises en compte dans les extraits enrichis sur les pages de résultats.

Les commentaires dans un article ne peuvent alors adopter que le balisage des votes ("J'aime" ou "Je n'aime pas") avec un compteur total pour chaque option proposée. Donc baliser des témoignages ou des commentaires avec des systèmes de notation intégrés serait contraire aux consignes de Google sur les avis.

Consignes d'utilisation des extraits enrichis sur les avis


Je reprends donc, selon Google, les extraits enrichis sur les avis proposent aux internautes des avis sur un produit ou un service donné, par exemple des notes (de 1 à 5 étoiles) accompagnées du nom du ou des auteur(s) des avis.

Les consignes d'utilisation suivantes s'appliquent aux extraits sur les avis :

  • Si vous utilisez le balisage des avis, le thème principal de la page doit impérativement être en rapport avec un produit ou un service. Par exemple, le balisage associé aux avis n'est pas compatible avec les pages contenant plusieurs produits.

  • Les avis sur des produits ou services pour adultes ne sont pas acceptés.

  • Si le balisage contient un seul avis, l'identité de son auteur doit correspondre à un nom valide (personne ou entreprise). Par exemple "50 % de remise jusqu'à samedi" n'est pas un nom valide.

  • Vous pouvez soit baliser des avis simples (par exemple, l'avis d'un éditeur concernant un produit), soit baliser un avis global (la note globale obtenue par une entreprise locale ou le nombre total d'avis déposés par les internautes, par exemple).