Pourquoi tant de pression pour exiger le départ du PDG de Twitter ? - Arobasenet.com

Pourquoi tant de pression pour exiger le départ du PDG de Twitter ?




L'année 2014 se termine en annus horribilis pour Dick Costolo, le CEO de Twitter. Tant la pression médiatique est de plus en plus pressante pour exiger son départ ! Et pour cause.


Dick Costolo, CEO de Twitter


D'une année sur l'autre, l'action de Twitter en bourse a chuté de 40% ! A cela s'ajoute le fait que les observateurs estiment que la plateforme perd mondialement de plus en plus d'intérêt pour le grand public.

Et pour ne pas arranger les choses, au mois de Novembre dernier, la fiduciaire familiale Costolo a vendu 283.460 actions de Twitter avant de récidiver le 15 Décembre dernier en vendant 141.730 autres actions de Twitter pour la bagatelle de 5,32 millions de dollars.

Dick Costolo qui souhaite sans doute dorénavant diversifier ses investissements ne conserve que 25% des actions Twitter qu'il possédait avec les siens.

Pendant ce temps, le cours de l'action de Twitter est passé de 63,67 dollars au 31 Décembre 2013 à 37,57 dollars le 23 Décembre 2014.

Cours de l'action en bourse de Twitter
Image via Bloomberg.com

Pour les investisseurs, c'en est de trop. Car en agissant ainsi, Dick Costolo et sa famille démontreraient aux yeux monde qu'ils n'ont eux-mêmes pas confiance en la plateforme.

D'où son départ souhaité avec insistance à travers la presse anglo-saxonne pour le début de l'année 2015.

Après d'autres investisseurs qui réclament sa tête, c'est au tour de Bill George, éminent professeur à la Harvard Business School qui vient de déclarer "qu'il est temps que Dick Costolo cède sa place". Et d'ajouter "qu'il faut désormais une nouvelle équipe à la tête de Twitter".

Bill George considère que "Dick Costolo n'est pas un gestionnaire de produit mais seulement un consultant. Il ne comprend pas réellement ce qu'est un produit comme pourrait le faire un Larry Page (Google) ou un Mark Zuckerberg (Facebook)".

Et comme le mentionne le site Mediabistro, Bill George est aussi très critique sur le business modèle de Twitter dont il trouve le système de publicité trop difficile à utiliser (et ça c'est vrai !) et aussi trop timide puisque pas assez visible dans les Timelines.

Pour lui, tant que l'équipe dirigeante actuelle, avec à sa tête Dick Costolo, restera en place, Twitter ira à sa propre perte.