99% du Web n'est pas accessible à tous - Arobasenet.com

99% du Web n'est pas accessible à tous

Le Web tel que nous le connaissons ne serait que la partie visible de l’iceberg. Car, en dessous, réside un immense océan totalement inconnu appelé le Web invisible.

Par sa nature même, la taille du Web invisible est difficile à mesurer. Mais des chercheurs universitaires estiment aujourd’hui que le Web que nous connaissons ne représente que moins de 1% de la totalité du World Wide Web.


99% du web ne vous est pas accessible


Ce qui veut donc dire que 99% du Web ne peut être visité librement par tout le monde. Car, il s’agit d’un espace clos non accessible aux non-initiés.

Lorsque vous surfez sur le Web, vous ne restez qu’à la surface. Alors qu’en dessous se trouvent des dizaines de milliards de pages web auxquelles vous ne pourrez jamais accéder.

Bien que le Web invisible soit peu connu, le concept est pourtant assez simple. Pensez aux moteurs de recherche. Pour vous donner des résultats, Google , Yahoo et Bing vont indexer constamment des pages. Ils y arrivent en suivant les liens entre les sites. Ce qui leur permet seulement de rassembler des pages statiques, comme celle vous êtes en ce moment en train de lire.

Selon l’article de cnn.com, ce que ces moteurs de recherche ne capturent pas, ce sont les pages dynamiques, comme celles qui sont produites lorsque vous posez une question à une base de données en ligne. Et les liens dans ce type de contenu plus profond ne sont pas suivis par les robots.

D’autre part, Google et les autres moteurs n’indexent pas aussi les pages issues des réseaux privés ou les pages orphelines qui ne sont connectées avec aucune autre page.

Selon une étude de 2001, la dernière connue dans ce domaine, 54% des sites web hébergées sont des bases de données et 13% sont des pages cachées parce que faisant partie d’un intranet accessible aux membres disposant d’un identifiant pour y accéder.

Enfin, il y a Tor, l’espace le plus sombre de l'Internet. 

C'est une collection de sites secrets (se terminant en .onion) qui nécessitent un logiciel spécial pour y accéder. Les gens utilisent Tor pour que leurs activités sur le Web ne puissent pas être retracées. Et il fonctionne sur un système de relais qui fait rebondir les signaux entre les différents ordinateurs Tor dans le monde entier.




Tor est donc utilisé pour des communications sensibles exécutées de façon anonyme.

Mais, depuis au moins une dizaine d’années, Tor est aussi devenu une plateforme d’accès au black market pour la vente et la distribution de produits généralement illicites.

Et, alors que le Web profond est inaccessible pour le grand public, il n’en reste pas moins que sa croissance économique et financière est exponentielle.