Twitter durcit à nouveau le ton dans sa lutte contre les trolls et les harcèlements - Arobasenet.com
Rechercher :

Twitter durcit à nouveau le ton dans sa lutte contre les trolls et les harcèlements



Twitter se lance de plus en plus résolument dans la lutte dans sa lutte contre les trolls, abus et harcèlements sur sa plateforme.

Une offensive qui s’est déclinée étape par étape depuis quelques mois et que Twitter vient de renforcer.


Twitter durcit à nouveau le ton contre les trolls et le harcèlement


Ainsi, pour lutter contre ce fléau, Twitter a procédé par petites étapes ces derniers temps. Il a d’abord triplé l'équipe qui gère les rapports d'abus et de harcèlement et a commencé à demander à certains utilisateurs de faire vérifier leurs numéros de téléphone au risque de voir leurs comptes suspendus.

Il a aussi pris des mesures telles que la suppression immédiate des Tweets incriminés.

Twitter a d’autre part mis à jour ses conditions d’utilisation afin d'interdire spécifiquement les vengeances pornographiques et tout autre contenu publié sans le consentement de l'utilisateur. Il a aussi facilité le signalement aux autorités policières et a mis en place de nouvelles options de filtrage des Tweets publiés dans les fils d’actualité.

Mais, pour aller plus loin, Twitter vient de déployer en mode test un nouvel algorithme destiné à combattre plus efficacement les abus, trolls et autres harcèlements.

Ce nouvel algorithme teste en ce moment la détection automatique des Tweets jugés abusifs et offensants sur la base d’un certain nombre de facteurs incluant la date de création du compte et la similarité avec des Tweets précédemment signalés.

Twitter déclare d’ailleurs dans son post :

“Nous mettons à jour notre politique contre les menaces violentes pour que l'interdiction ne soit pas limitée aux «menaces de violence directes et précises contre d'autres», mais pour qu'elle s'étende désormais aux «menaces de violence contre autrui ou promouvant de la violence contre autrui.»

Notre politique précédente était trop restrictive et limitée à notre capacité d'agir sur certains types de comportement dangereux.”

Twitter a donc désormais l’intention de durcir ses interventions en se dotant de règles plus vagues pour agir de façon discrétionnaire et plus prompte.

Par exemple, son équipe en charge des utilisateurs a maintenant le pouvoir de bloquer les comptes abusifs pendant une certaine durée de temps.


Image via Twitter

Ceci devrait fournir un levier supplémentaire contre les utilisateurs jugés nuisibles, et ainsi accélérer le processus pour stopper net les mauvais comportements. Surtout si plusieurs auteurs sont impliqués dans cet abus (trolls).

Ce qui veut dire que dès qu’un Tweet aura été automatiquement détecté par son nouvel algorithme de lutte contre les abus, ce Tweet ne sera pas visible dans les Timelines et l’utilisateur pourra continuer à publier d’autres Tweets. Jusqu’à une décision de blocage de compte en cas de récidives multiples.

Il s’agit juste d’un équilibre entre la liberté d’expression et la protection de tous les utilisateurs contre toute sorte d’abus et de dénigrement.

Lorsqu'un compte est bloqué, le propriétaire devra attendre que le laps de temps du blocage s’écoule avant de pouvoir essayer de le débloquer. La personne peut également devoir faire vérifier son numéro de téléphone et supprimer le tweet nuisible pour laquelle elle a été blâmée.

D’un autre côté, Twitter facilite désormais le signalement des Tweets offensants en l’étendant à tout utilisateur, même non ciblé par ce genre de Tweets.