Voici une étude de Google qui confirme l'importance du mobile pour l'ecommerce - Arobasenet.com

Voici une étude de Google qui confirme l'importance du mobile pour l'ecommerce



L'omniprésence du smartphone dans la vie quotidienne n'est plus à démontrer. D'ailleurs, mieux qu'un porte-clés, le smartphone est toujours à portée de main.

Par conséquent, en 2015, le mobile n'est plus une tendance mais une réalité bien ancrée dans les mentalités des consommateurs.


Voici des chiffres de Google qui démontrent que ecommerce rime avec smartphone


Et, avec l'explosion des usages sur smartphone, les acteurs du retail doivent s’adapter à de nouveaux comportements d'achat.

Pour ce faire, Google vient de réaliser une étude pour attirer à nouveau l'attention des marketeurs et des propriétaires de sites ecommerce.

Une étude dont voici les chiffres révélés qui démontrent, une fois de plus que désormais, que le ecommerce rime avec mobile.

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)



  • Le smartphone connaît un taux de pénétration de 55% en France contre 69% aux Etats-Unis et 74% en Grande-Bretagne. La France a donc une nette marge de progression et donc de nouvelles opportunités à saisir.

  • 72% des Français de moins de 25 ans sont multi-écrans contre 46% pour les plus de 25 ans.

  • 94% des moins de 25 ans sont connectés via smarthphone contre 85% via ordinateur.

  • 5 recherches étaient réalisées sur le web en amont d'une visite en magasin en 2010 contre 12 fois en 2015.

  • 24% des consommateurs utilisent leur smartphone en magasin pour comparer les prix.

  • 15% des consommateurs scannent le code barre des produits pour obtenir plus d'informations.

  • Les recherches sur mobile ont été multipliées par 15 en 4 ans.

  • 71% des parcours d'achat au détail débutent sur le mobile.

  • 26% des recherches de vêtements se font désormais sur mobile.

  • 37% des requêtes de fleurs ont été faites sur smartphone pour la Saint-Valentin 2015.

  • En moyenne, seulement 12 applications sont utilisées sur mobile.

  • 95% des applications téléchargées ne sont pas utilisées au-delà de 30 jours.

  • 25% des plus gros détaillants Français n'ont pas de site mobile transactionnel. Or, ne pas avoir de site mobile transactionnel, c'est, selon Google, fermer son site web 2 jours par semaine.