Google : Les liens sortants sont-ils un critère de référencement ? - Arobasenet.com

  


Google : Les liens sortants sont-ils un critère de référencement ?


Les liens sortants à partir d’un contenu web permettent à l’auteur d’indiquer des contenus similaires ou complémentaires par rapport au sujet traité.

Google : Les liens sortants sont-ils un critère aidant au référencement ?

Ce qui est somme toute toujours intéressant dans le cadre de l’expérience utilisateur et correspond à la philosophie même de l’internet qui est un monde ouvert.

Sans liens entre les différents sites qui composent le Web, il n’y aurait pas internet. Mais, avec l’avènement de Penguin, pour ne citer que lui, nous assistons depuis quelques années à une réduction drastique des liens sortants.

Alors que d’aucuns ont pu dire ici et là que les liens sortants pouvaient aider au référencement du site. D’où l’intérêt de la question qui suit, posée à John Mueller lors d’un récent Hangout :

"Le linking sortant de vos propres pages et pointant vers d’autres sites semble faire partie des 200 critères de classement de Google. Google prend-il en compte ces liens externes même s’ils sont en Nofollow ? Ou au contraire le “Nofollow” supprime ce facteur de ranking uniquement pour les pages qui demandent de ne pas suivre ces liens ?"

Réponse de John Mueller (vidéo 19:53) :
“Notre point de vue, c’est que les liens externes vers d'autres sites, donc des liens depuis votre site web vers des sites d'autrui n'est pas spécifiquement un facteur de classement.

Mais, il peut apporter une valeur à votre contenu qui, à son tour, peut être pertinent lors d'une recherche sur Google. Et, qu’ils soient ou pas en Nofollow n’a aucune importance pour nous.”
Une fois pour toute, si je puis dire, le lien externe, c’est à dire le lien de votre site qui pointe vers un autre site, n’est pas un signal de classement. En tout cas, pour l'instant... Ce qui ne veut pas dire qu'on peut pointer impunément des liens vers des sites vantant les mérites du "viagra" et autres...

Toutefois, John Mueller dit par la suite que le texte d’ancrage que vous utilisez pour faire le lien est du contenu, et que tout contenu est un signal de classement (de par sa qualité ou sa thématique, NDLR). Mais, précise-t-il encore, le lien en lui-même ne l’est pas.