Google App Indexing génère très peu d’installation d’application mobile - Arobasenet.com

  

Google App Indexing génère très peu d’installation d’application mobile



Google a lancé l’App Indexing en 2013 pour faciliter l'indexation des contenus des applications mobiles, de la même manière qu’il le fait pour les pages web, voire pour les contenus mobiles.

Google App Indexing

Ainsi, après quelques améliorations, l’App Indexing a été simplifiée afin de faciliter davantage le référencement des contenus à l’intérieur des applications. Et pour inciter les propriétaires d’applications mobiles à s'impliquer, Google a fait de cette indexation un signal de classement qui se déclenche lorsqu’un résultat mobile existe dans une application mobile.

En d’autres termes, l’App Indexing permet à Google mobile d’afficher le “bouton installer” si l’utilisateur n’a pas encore installé l’application qui intègre le contenu d’un lien affiché.

Et comme vous le savez maintenant, la Search Console de Google fournit les données concernant les clics sur le “bouton installer. Ainsi, chaque propriétaire d’appli mobile peut désormais savoir approximativement combien d’utilisateurs ont installé son application via Google Search mobile.

Il était donc intéressant de savoir si ce “bouton installer” encourageait réellement le téléchargement et l’installation des applications mobiles.

C’est la question qui a été récemment posée à Gary Illyes, Webmaster Trends Analyst chez Google, qui apporte la réponse suivante (vidéo 28:20) :
“De ce que je sais, il n’y a pas vraiment de gros changements avec l’app indexing. En effet, si je me souviens bien, l'engagement sur ces boutons pour installer des applications n’est pas suffisamment élevé ou du moins, il n’y a pas assez d’engagements qui permettent de consacrer davantage de ressources à ce sujet.

Nous l’avons maintenant déplacé (l’app indexing, NDLR) dans une autre fonctionnalité plutôt que de dépenser plus de ressources à ce sujet et le maintenir.”
En d’autres termes, Google Gary Illyes déclare dans cette vidéo que le niveau d'engagement sur le bouton installer dans les résultats de recherche de Google mobile est très faible. A tel point que Google aurait alors décidé de réduire les ressources (personnels, NDLR) dédiées à l’App Indexing pour les déplacer et les faire travailler sur une nouvelle fonctionnalité.

Et on n’en sait pas plus pour l’instant sur cette nouvelle fonctionnalité.

Mais, je pense qu'il pourrait s’agir de l’App Streaming qui permet à Google d’afficher directement le contenu intégré dans une application, même si l’utilisateur n’a pas installé cette application. Ce qui lui évite de proposer le “bouton installer”.

Auparavant, dans ce même entretien vidéo réalisé par Eric Enge, Gary Illyes avait déclaré (24:50) : “Pour être franc, je ne pense que ce soit un succès.” Tout est dit.

Le bilan d'étape est donc très peu flatteur...

Imaginez un peu si l’on devait installer toutes les applications juste pour lire un contenu, on n’en finirait pas. Donc, il est normal que cela n’intéresse vraiment pas les utilisateurs.

C’est pourquoi le projet Google AMP qui va accélérer l’affichage du contenu sur mobile sans installer l’application connaîtra un véritable succès dès son déploiement.

Toutefois, Mariya Moeva, en charge de Google Webmaster Central, a livré son sentiment sur ce sujet après avoir été interpellée par Barry Schwartz :


“Les boutons installer des applications dans les résultats de recherche n’iront nulle part. Cependant, nous voulons nous assurer de ne montrer des résultats d'application uniquement pour des requêtes dont l'intention de l'utilisateur est une forte envie d’installer une application.

Donc, nous continuons à effectuer des tests de recherche (comme d'habitude pour tout dans la recherche!). Je devine que ce à quoi Gary faisait allusion est une expérience où nous avons montré des “boutons installer” (nombre d’impressions, NDLR) pour un plus grand nombre de requêtes, qui par la suite, ont suscité peu d’installations.

De façon générale, nos ressources sont encore très portées sur l’aide aux utilisateurs à découvrir et télécharger de nouvelles applications utiles. Et comme toujours, le plus intéressant est à venir (:”.
En gros, elle confirme bien, à son tour, que les résultats escomptés avec l’App Indexing ne sont pas au rendez-vous.