Google : Les mots clés dans les URLs sont-ils un facteur de référencement ? - Arobasenet.com

  

Google : Les mots clés dans les URLs sont-ils un facteur de référencement ?




Ce ne serait pas surprenant de dire que plus une URL (adresse web) est facile à lire et à comprendre par les utilisateurs, mieux c’est aussi pour les moteurs de recherche. L'accessibilité ayant toujours fait partie du référencement.

Google : Les mots clés dans les URLs sont-ils un facteur de référencement ?

L'exigence n'est pas que tous les aspects de l'URL doivent être absolument propres et parfaits, mais qu'au moins elle puisse être facilement comprise et, espérons-le, compréhensible par ceux qui cherchent votre contenu.

C'est donc toujours le cas qu'utiliser les mots clés que vous ciblez pour le référencement dans vos URLs est une bonne idée. Cela est vrai pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, les mots-clés dans l'URL aident à indiquer à ceux qui voient votre URL sur les réseaux sociaux, dans un courriel, ou quand ils cherchent sur Google Search qu’en cliquant sur votre lien, ils auront accès au contenu recherché ou promis dans le titre.

Deuxièmement, les URLs sont régulièrement copiées et collées et, quand il n'y a aucun texte d'ancrage utilisé dans un lien, l'URL elle-même peut bien servir de texte d'ancrage efficace.

Troisièmement, les mots-clés dans l'URL apparaissent dans les résultats de recherche, et des études ont démontré que l'URL est l'un des éléments les plus importants que les internautes vérifient sur un moteur de recherche avant de cliquer. Surtout à l”heure où le phishing continue à faire des victimes.

Elle apparaît alors comme légitime la question suivante posée à John Mueller par un webmaster lors d’un Hangout:
“Un mot clé dans une URL, est-ce un facteur de ranking ?”
Réponse de John Mueller (vidéo 17:50) :
"Je crois que c'est un facteur de classement vraiment minime. Ce n'est donc pas une chose sur laquelle il faut essayer de s'attarder. 
Et ce n'est pas quelque chose dont je dirais que c'est même utile de déployer des efforts pour restructurer votre site juste pour que vous ayez vos mots clés dans l’URL."
Donc un facteur minime, mais un facteur quand même parmi plus de 200.

Ne vous attendez pas à ce que John Mueller vous dise que c’est très important. Il ne va pas non plus encourager le spam des mots clés dans les URLs !

Alors, il “préfère” parler d’un critère de ranking minime.

Avantages des mots-clés dans l’URL


Une URL bien conçue devrait, du point de vue de la sémantique, faire sens. Car, elle laisse supposer que la page à visiter correspond bien aux mots inclus dans l'URL qui font souvent partie de la requête de l’internaute et sont toujours mis en gras dans l'URL aussi.

C’est donc utile pour les humains et pour les moteurs de recherche.

Et surtout pour Google qui en a besoin pour savoir quelles annonces afficher sur les contenus tiers participant au programme Adsense.

Inéluctablement, l'autre avantage d'avoir une URL sémantiquement correcte, est que les webmasters sont plus susceptibles d'obtenir du trafic de la part des moteurs de recherche en raison de l'aide des mots-clés dans l'URL.

Ceux-ci, tout comme la balise title, sont aussi utilisés pour déterminer la pertinence et le classement. Même si c’est de façon minime, dixit John Mueller.

Une fois de plus, bien écrites, les URLs ont l'avantage supplémentaire d'être leur propre texte d'ancrage lorsqu’elles sont copiées et collées sous forme de liens dans les forums, blogs ou autres sites en ligne.

CQFD.