Comment la localisation peut améliorer le référencement organique sur Google - Arobasenet.com

Comment la localisation peut améliorer le référencement organique sur Google

Lorsque Google répond aux requêtes des internautes, il fournit des résultats qui sont sous la forme de listing d'URLs basées sur la pertinence des pages web vers lesquelles il redirige les utilisateurs.

Google : Comment la localisation peut influencer le référencement organique

Toutefois, des “scores de qualité” utilisés peuvent parfois impliquer des choses telles que le PageRank vraisemblablement calculé selon le nombre de liens qui pointent vers une page et la qualité (autorité) des pages qui envoient ces liens entrants.

Mais, Google est aussi susceptible de regarder aussi bien d'autres mesures de qualité telles que révélées dans un récent brevet selon lequel la localisation de l’utilisateur pourrait jouer un rôle dans le référencement organique dans certains cas où certaines pages sont retournées en réponse à une question.

A ce stade, on est sans doute en plein RankBrain.

Ce nouveau brevet de Google, déposé le 18 Octobre 2013 et accordée le 16 Février 2016, détermine (comme résumé sur le brevet) comment un premier document local dans un ensemble de documents locaux des résultats de recherche est éligible pour une opération de rétrogradation.

La détermination est basée au moins en partie sur une mesure de proximité elle-même basée sur l'emplacement de l'appareil de l'utilisateur et d'un emplacement déjà spécifié pour le premier document local.

En réponse à la détermination, pour chacun des autres documents locaux de l'ensemble des documents locaux existants, un emplacement issu de la mesure de proximité de l'appareil de l'utilisateur et l'emplacement spécifié pour l'autre document local sont aussi déterminés.

Le premier document local est rétrogradé dans le classement lorsqu'au moins l’une des mesures de proximité indique qu’un autre document local similaire bénéficie d'un emplacement spécifié qui se trouve à une distance plus rapprochée de la localisation de l'appareil de l'utilisateur.
Image via Upsto.gov

Décryptage de cette intention de localisation


Dès lors qu’il s'agit de recherches locales, et donc de référencement local, les principaux moteurs de recherche fournissent des résultats de cartes (maps) en réponse aux requêtes qui ont une intention fondée sur la localisation qui leur est associée.

Ainsi, si vous tapez “Pizza” dans Google Search à l'heure du déjeuner, tout pourrait laisser penser que vous êtes à la recherche d’un endroit pour acheter et manger maintenant une pizza.

Google Search va alors vous montrer la pizzeria la plus proche de votre emplacement. Outre les résultats organiques web, Google peut vous montrer également les résultats de Google Maps qui sont certainement basés sur le lieu et visant à remédier à une situation de besoin que vous avez probablement dans l’immédiat.

Mais, en plus de ces résultats de cartes qui ont été insérés dans les résultats organiques, la localisation pourrait influencer les autres résultats de la page de résultats qui sont affichés.

Quand je tape “Parc d'attraction” dans le moteur de recherche de Google, les résultats que je vois (depuis l'Auvergne) commencent avec des parcs d'attractions proches géographiquement de mon lieu de connexion (image ci-dessous : le Pal en Auvergne), avant de me proposer, au fur et à mesure, des résultats de plus en plus éloignés de chez moi.



Toujours en ce qui me concerne, le Parc Disneyland se retrouve sur la deuxième page de résultats. Alors qu’il arriverait probablement en tête pour une personne effectuant la même recherche en région parisienne.

De ce point de vue, on peut dire que ma localisation influence les résultats organiques que me propose Google. Car, dans le cas de Disneyland Paris, on peut dire que malgré sa popularité, et sans doute sa pertinence par rapport à ma requête “parc d’attraction”, il a été rétrogradé du classement pour laisser la place aux parcs d’attractions beaucoup plus proches de chez moi.

Et là, le facteur local retrouve tout son sens.

L’importance de la localisation qui booste certains résultats


Le brevet de Google nous dit aussi que certains sites Web ont une importance “locale” pour Google itself.

Basé sur ce que le moteur de recherche entend par la localisation de mon appareil utilisé (ordinateur ou téléphone) pour la recherche et l'emplacement de ces sites Web, s'ils sont à une certaine distance de proximité, ces sites pourraient être jugés localement importants, et le brevet nous dit qu'ils peuvent alors bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire dans les résultats de recherche organiques.

Ainsi, certains sites sont très haut classés dans les résultats de recherche en fonction de leur pertinence et de leur qualité, et si oui ou non ils sont favorisés en raison de leur localisation.

Quid de la rétrogradation des sites hauts classés ?


Pour une personne effectuant une recherche avec la requête “coffee shop”, elle se verra proposer des résultats locaux de cafés et restaurants qui se trouvent à proximité et dans les environs.


En effet, une personne cherchant un "coffee shop" est probablement une personne en quête d’un endroit pour prendre un café, et peut-être grignoter.

Mais, le brevet de Google nous dit que certains résultats locaux pourraient avoir des scores très élevés indépendamment d’un score local supplémentaire appelé “score local indépendant” qui pourrait être élevé parce que le site Web peut avoir eu un intérêt pour de nombreuses personnes à l'extérieur de la région de recherche qui inclut la localisation du résultat local.

Ce qu’il faut retenir de ce brevet de Google sur l’influence de la localisation sur le référencement organique, c’est que certaines requêtes ont des intentions locales derrière elles, et certains sites remplissent bien ces intentions locales et peuvent alors être renforcés dans les classements des résultats de recherche organiques pour répondre aux besoins conjoncturels des utilisateurs intéressés de les visiter.

Certains sites qui peuvent remplir les intentions locales peuvent également se classer très haut en fonction de facteurs indépendants de la localisation tels que le fait d’être populaires, très connus et de recevoir beaucoup de trafic.

Ce genre de pages qui se classent habituellement (classement organique) très bien en raison de facteurs indépendants de la localisation peuvent cependant être rétrogradées dans les résultats d’une recherche ayant une intention locale (et le brevet comporte une formule qui pourrait déterminer de combien ils pourraient être rétrogradés au classement).