WordPress : Voici un plugin pour baliser vos données structurées - Arobasenet.com

  

WordPress : Voici un plugin pour baliser vos données structurées



Les données structurées et Schema.org deviennent de plus en plus incontournables pour l’optimisation du référencement sur Google, comme vient de le redire John Mueller.

WordPress : Voici un plugin pour baliser facilement vos données structurées

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il n’est pas toujours aisé de baliser les données structurées d’un site quand on ne maîtrise pas le langage de programmation HTML.

La bonne nouvelle, même si on peut le faire via Google Search Console, c’est le lancement du plugin WordPress SEO Structured Data Schema qui va permettre aux propriétaires de blogs et de sites WordPress d’accéder très facilement au balisage Schema.

La particularité de cette extension WordPress, en plus de sa simplicité, c’est de permettre la création de données structurées en JSON-LD, sans rien n’y comprendre.

Par définition, les données structurées ajoutent un contexte au contenu de votre site Web en utilisant le “vocabulaire” standard de Schema.org pour les moteurs de recherche.

Lorsqu'il est correctement implémenté, le balisage des données structurées augmente les chances que les moteurs de recherche comme Google affichent des informations supplémentaires sur votre contenu directement dans la page de résultats du moteur de recherche via les “extraits enrichis”.

L’extrait enrichi est constitué des informations supplémentaires provenant des données structurées balisées que Google affiche en plus du texte de la meta description (qui peut aussi être remplacée de façon discrétionnaire par un extrait du contenu).

Toutefois, l’existence de données structurées ne garantit pas leur affichage dans les résultats de recherche.

N’empêche, si vous cherchez un plugin WordPress pour le balisage de vos données, vous pouvez utiliser WordPress SEO Structured Data Schema.


Avec ce plugin, comme le montre l’image ci-dessus, le balisage se fait par type de contenu qu’on souhaite voir transformé en extrait enrichi, et page par page. Le code final s’intégrant individuellement dans le code source de chaque page dont l’URL aura été mentionnée.


Et ce, après avoir fourni les informations générales du site WordPress dans une autre page admin (voir l’image ci-dessus).