40% de baisse du taux d’interaction sur Instagram en 1 an - Arobasenet.com

  

40% de baisse du taux d’interaction sur Instagram en 1 an



Début Mars 2016, une étude réalisée par l’agence Locowise faisait état de ce que le taux d’engagement sur Instagram avait chuté de 66% en 10 mois.

Chiffres instagram

Selon la définition de Facebook, le taux d’engagement correspond au pourcentage des personnes qui ont vu une publication et qui y ont réagi, l’ont partagée, ont cliqué dessus ou ajouté un commentaire.

Aujourd'hui, les résultats d'une nouvelle étude de Quintly révèlent l’état actuel d’Instagram, comment les entreprises l'utilisent, et qu'en est-il de ces deux taux de croissance et d'interaction des abonnés.

Pour réaliser cette étude, Quintly a analysé 10.000 comptes pros Instgram durant toute l’année 2015 pour constater une chute importante du taux d’intéraction en un an.

En plus de tous les changements qu’a connus Instagram, celui qui aura le plus marqué les esprits est celui du déploiement généralisé et très poussé des publicités (carrousel Ads, vidéos de 60 secondes) dans les fils d’actualité des utilisateurs à partir du 30 Septembre 2015.

Depuis cette date, comme vous pouvez le constater dans l’image ci-dessous, le nombre de posts par jour a commencé à baisser :

Images via Quintly.com

Le nombre moyen de post par jour chez les marques est passé de 1,13 par jour en début Octobre 2015 à 1,04 post en moyenne par jour fin Décembre 2015.

Même si, de Janvier à Décembre 2015, le nombre de posts des marques est passé en moyenne de 0,84 post par jour à 1,04 post par jour. Soit, une augmentation de 116% en 12 mois.

De même pour la publication des vidéos, on est passé de 1,78 post par jour en moyenne en Janvier 2015 à 2,77 vidéos publiées par jour en Décembre 2015.

Pour Instagram, plus il y a de marques qui publient, mieux c’est, puisque la possibilité de les convertir en annonceurs payant est plus élevée. Pour les utilisateurs réguliers, le fait que les marques et les commerçants débarquent en nombre aurait suffi à les les faire fuir.

Pour preuve, la chute du taux moyen d’intéraction des utilisateurs sur Instagram.

Interactions en chute libre


Peut-être encore plus préoccupant pour Instagram, c’est le taux d'interaction des utilisateurs qui est largement inférieur fin 2015 par rapport à début 2015.

Mais, que signifie l'interaction avec les médias sociaux ? Par interaction, nous entendons tous les moyens qui permettent aux utilisateurs d'engager avec une marque sur tout réseau social. Il existe différentes formes d'interactions sur chaque réseau social.

En fin de compte, Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest sont plutôt semblables à cet égard. Fondamentalement, il y a 3 types d'interaction : le like, le commentaire et le partage. Et pour l’engagement, on ajoute le fait de voir un contenu (vidéo, image ou texte), de le lire, de cliquer sur un lien, de répondre…

Quant au taux d'interaction, qui est également parfois aussi qualifié de taux d'engagement, c’est un indicateur qui compare les interactions sur les posts d'un profil social donné par rapport à son nombre d’abonnés.

Bref, concernant Instagram, on est ainsi passé de 4,96% de taux d’interaction (partages et likes) par post en Janvier 2015 à 3,10% de taux d'interaction par post en Décembre 2015.

Soit une baisse de 40% entre ces deux périodes. Et les données de Quintly montrent que les profils avec des audiences importantes ont des taux d'interaction beaucoup plus faibles que ceux avec moins de 1000 abonnés.


Après une baisse du taux d’engagement déjà constatée, et maintenant une baisse du taux d’interaction ajoutée à la baisse du taux de croissance des abonnés, ce sont autant de signaux d’alarme qui devraient avoir été sans doute entendus par Instagram.