Google va-t-il bientôt pénaliser les liens d'affiliation et le contenu sponsorisé ? - Arobasenet.com

Google va-t-il bientôt pénaliser les liens d'affiliation et le contenu sponsorisé ?

Google vient de publier un post pour recommander aux blogueurs qui reçoivent des produits gratuits ou des cadeaux de la part des marques de s’assurer qu’ils respectent bien les “meilleures pratiques” afin d’éviter que leurs blogs ne soient pénalisés par Google.

Google va-t-il bientôt cibler les liens d'affiliation et le contenu sponsorisé ?

Et cela concerne aussi tous les testeurs de produits qui commentent leurs expériences dans des articles.

Car, Google dit voir de plus en plus de blogueurs rédiger du contenu concernant des produits testés ou non avec des liens pointant vers le site des fabricants en échange de cadeau gratuit ou d’un exemplaire gratuit de ce produit commenté sur leurs blogs.

Google veut bien admettre que c’est désormais une forme de marketing en ligne que certaines entreprises envoient des produits gratuits (livres et ebooks inclus) ou des cadeaux aux blogueurs en échange d’une citation de leurs produit dans un article de blog.

Que vous soyez l’entreprise ou la marque qui fournit le produit gratuit ou pas ou le blogueur qui écrit l’article, voici quelques recommandations que Google qualifie de “bonnes pratiques” pour vous assurer que le contenu est utile aux utilisateurs et conforme aux consignes SEO de Google.

Alors, Google lance une mise en garde (avant la tempête ?) et demande de respecter scrupuleusement les 3 pratiques recommandées ci-dessous, sans doute pour éviter de mettre à mal votre référencement dans les temps à venir :

  • Utilisez le Nofollow de façon appropriée :

    Les liens qui passent du PageRank en échange de biens ou de services sont contraires aux consignes de Google sur les systèmes de liens.

    Selon les consignes SEO de Google, tout lien visant à manipuler le classement PageRank ou le classement d'un site dans les résultats de recherche Google peut être considéré comme faisant partie d'un système de liens, et constitue, de ce fait, une infraction aux Consignes aux webmasters de Google. Sont incluses dans cette catégorie toutes les opérations visant à manipuler les liens dirigeant vers votre site ou les liens contenus dans votre site et redirigeant vers d'autres pages.

    Google dit avoir constaté que les entreprises invitent parfois les blogueurs à pointer un lien retour vers :

    • Le site de l’entreprise.

    • Les comptes sociaux de l'entreprise.

    • La fiche produit du marchand qui vend le produit commenté.

    • La page des avis qui valorisent le produit en question.

    • L’application mobile de l’entreprise dans une boutique d’applications.

    Pour tous ces types de liens, Google conseille aux blogueurs d’utiliser l’attribut nofollow (rel=”nofollow”) parce que ces liens se sont pas envoyés de façon naturelle et spontanée. C’est à dire que ces liens n'existeraient pas si la marque ou l’entreprise n'avait pas proposé d’offrir un cadeau gratuit ou un service en échange.

    Et Google de continuer en exhortant les entreprises ou les entreprises de marketing (affiliation ou contenu sponsorisé ou native ads) avec lesquels travaillent les blogueurs à assumer leur part de responsabilité en rappelant aux blogueurs d’utiliser l’attribut nofollow sur ces liens.

  • Divulguez ou mentionnez votre relation commerciale :

    Selon Google, les utilisateurs veulent savoir en toute honnêteté et en toute transparence quand le contenu qu’ils lisent est un contenu sponsorisé ou une publicité native. En outre, il existe des lois dans certains pays qui obligent à révéler toute relation de sponsoring pour éviter tout conflit d’intérêt et ne pas tromper les utilisateurs avec du contenu rédactionnel (sponsorisé) déguisé en contenu éditorial (du site).

    Une divulgation ou mention peut apparaître n'importe où dans l'article. Cependant, selon Google, la déclaration de contenu sponsorisé serait conforme si elle était placée tout en haut, voire au début, du contenu publicitaire, dans le cas où les utilisateurs ne lisent pas la totalité du message.

    En d’autres termes, déclarez que vous écrivez ce contenu parce que la marque ou l’entreprise vous a donné le produit gratuitement ou vous paie pour le faire.

  • Créez un contenu convaincant et unique :

    Selon Google, les blogs qui réussissent le plus offrent à leurs visiteurs une raison impérieuse d'y revenir. Si vous êtes un blogueur, vous devez essayer d’être une source d’information vers laquelle on revient régulièrement, vous devez couvrir une niche utile que d’autres cherchent, ou encore vous devez fournir un contenu exclusif que, seul vous, pouvez créer grâce à votre expertise unique ou vos ressources.
Alors, est-ce une nième tentative de diversion ou d'intimidation sans suite réelle de Google en terme de pénalité ?

Cela ne ferait qu'entretenir le flou orchestré par Google, parce qu'aucun éditeur, en dehors de celui qui publie sciemment du contenu sponsorisé ou un lien d'affiliation, ne va passer son temps à se poser des questions pour savoir si un commentaire dans son contenu sur un produit, y compris celui de Google, mérite un lien en nofollow ou pas.