Facebook Instant Articles teste un formulaire d’abonnement dans les contenus - Arobasenet.com

  

Facebook Instant Articles teste un formulaire d’abonnement dans les contenus


Facebook s’apprête à laisser les éditeurs de contenus ajouter un formulaire d’abonnement (newsletter) juste après leurs Instant Articles.

Facebook Instant Articles

Cette nouvelle fonctionnalité devrait donc être bientôt ouverte aux éditeurs de contenus participant actuellement à Facebook Instant Articles, y compris tous les blogueurs qui y auront tous accès dans les semaines à venir (à partir de début Avril).

Selon le site Digiday qui rapporte l’information, la nouvelle fonctionnalité semble répondre aux préoccupations de plus en plus répandues des éditeurs.

Ceux-ci admettent bien volontiers avoir accepté de faire héberger leurs contenus éditoriaux sur Facebook parce qu’il est normal qu’ils distribuent leurs contenus là où se trouve leur lectorat potentiel.

Mais, en regardant de plus près les règles strictes édictées par Facebook dans ce partenariat, les éditeurs s’inquiètent de devoir sacrifier la relation directe qui existe entre eux et leurs lecteurs. Or, selon eux, l’adresse email reste critique en tant que canal de distribution (et de marketing) qu’ils continuent à contrôler.

Même si Facebook permet aux éditeurs d’obtenir des informations sur le nombre de personnes visitant leurs Instant Articles, des éditeurs tels que le New York Times estiment n’avoir aucune idée si quelqu'un qui a lu un Instant Article est également abonné à leur journal (site) ou quels sont les autres articles que le lecteur a pu lire durant sa session.

Facebook Instant Articles teste un formulaire d’abonnement dans les contenus
Image via Marketingland.com

Alors que si un éditeur peut faire en sorte que ce lecteur puisse s’inscrire à une newsletter en donnant son adresse email dans un formulaire intégré, il dispose de meilleures chances d’inciter ce lecteur abonné à revenir lire les nouveaux Instant Articles, même si ceux-ci n’apparaissent pas tout en haut du fil d’actualité de ce lecteur.

Et si cette personne checke ces articles notifiés par email en allant sur le site de l'éditeur, l'éditeur peut reconnaître cette personne, établir le profil des articles qu'elle lit et peut-être la faire correspondre à d’autres informations.

Des informations telles que la liste des clients fidèles d'un détaillant, afin d'adapter et personnaliser les annonces publicitaires que l’éditeur leur montrera. Ce qui permettra donc à cet éditeur contribuant à Instant Articles de se faire payer plus cher pour ces publicités optimisées et ciblées.

Finalement, les inscriptions par courriel semblent être une bonne formule gagnant-gagnant et un bon moyen pour les éditeurs de récupérer une partie de l’audience qu’ils génèrent sur Facebook en y hébergeant leurs contenus.