Google Search va concurrencer Twitter avec Google Podium - Arobasenet.com

  

Google Search va concurrencer Twitter avec Google Podium



Google a de plus en plus tendance à profiter des grands événements pour tester certaines fonctionnalités dans la page de résultats de son moteur de recherche.

Google Post

C’est ainsi qu’à l’occasion des primaires américaines, Google avait autorisé les équipes de campagnes des candidats à communiquer en temps réel avec leurs supporters directement dans les pages de résultats via Google Podium.

De quoi inquiéter Twitter.

Et puis, plus récemment, Google a lui même fait connaître ses véritable intentions en laissant entendre qu’il allait bientôt laisser les entreprises et les célébrités publier des Google Posts directement dans ses pages de résultats. Et ce, instantanément... via Google Podium.

Avec la possibilité pour ces Google Posts de pouvoir être partagés sur d’autres réseaux sociaux. Au point où je me suis à nouveau posé la question de savoir, dans un post récent, et si Google Search était en fait le prochain réseau social de Google.

Toujours est-il que le dernier post de Google India va abonder dans le sens des soupçons sur Google de faire de son moteur de recherche un réseau social à part entière.

En effet, Google India vient de publier un post, qui laisse entendre, qu’à l’occasion d’un tournoi de cricket en Inde, Google affichera en temps réel, pour toute recherche du nom d’une équipe ou d’un joueur pendant ou après chaque match, les commentaires des utilisateurs directement dans ses pages de résultats.

Images via GoogleIndia

Donc, en plus du partage sur d'autres réseaux sociaux, les commentaires en temps réel sont une option réelle et d'actualité prévue par Google pour les Google Posts.

Et Google affichera aussi, et toujours en temps réel, les posts, les photos et vidéos des matches directement publiés par les joueurs quand les utilisateurs chercheront ces derniers sur Google Search.

Si Google arrive à couvrir de plus en plus d'événements en temps réel à travers le monde depuis ses pages de résultats via Google Podium, alors Twitter a vraiment de quoi s’inquiéter davantage…