L'algo RankBrain aurait amélioré les résultats de Google sur 54% des requêtes - Arobasenet.com

L'algo RankBrain aurait amélioré les résultats de Google sur 54% des requêtes

Début Novembre 2015, nous avions appris que Google a un algorithme dénommé RankBrain qui est alors devenu le premier algo de Google utilisant l’intelligence artificielle, qui apprend de lui-même, pour comprendre et classer les résultats de recherche.

Google RankBrain

RankBrain est donc un algorithme de classement basé sur l'intelligence artificielle qu'utilise Google afin d'afficher les meilleurs résultats de recherche, en particulier pour, au moment de sa révélation au public, les 15% de requêtes de recherche quotidiennes (dans toutes les langues) que Google n'avait jamais vues auparavant.

Il serait actuellement déployé sur une plus grande échelle, selon le Googler Greg Corrado qui l’avait présenté, à tel point qu’il est aujourd’hui devenu, très rapidement, le troisième signal le plus important pour le référencement sur Google, parmi plus de 200 autres.

Comme on pouvait s’y attendre, ces 15%, qui ne représentaient qu’un pourcentage de début, pourraient avoir beaucoup évolué avec le temps.

Aujourd’hui, ce serait approximativement plus de la moitié des requêtes mal comprises auparavant par Google Search qui auraient été améliorées grâce à RankBrain qui les interprètent mieux désormais.

En effet, Stone Temple Consulting vient de réaliser une étude comparative en partant d'un fichier de 500.000 requêtes, pour n'en sélectionner que les 169 mal comprises, avant et après l’implémentation de RankBrain.

L'étude a révélé que Google a amélioré les résultats sur 54,6 % des requêtes qu'il comprenait mal auparavant. Les exemples de mots et phrases mieux compris par RankBrain incluent : c’est quoi, qui est, où est, sans, pas et convertir.

Quel impact sur le référencement ?


À vrai dire, selon Stone Temple Consulting, pour le moment, il n'y a pas beaucoup d'impact sur le SEO.

RankBrain va simplement réaliser un meilleur travail pour faire correspondre (matching) les requêtes des utilisateurs avec les pages web dont il interprète et comprend mieux le contenu.

Ainsi, les contenus seraient moins tributaires des mots clés inclus dans les requêtes des utilisateurs. Une page pouvant apparaître dans les résultats sans pour autant avoir un seul mot de la requête dans son contenu.