Google révèle enfin les 2 premiers facteurs de référencement - Arobasenet.com

  

Google révèle enfin les 2 premiers facteurs de référencement



Lorsque Google a révélé l’existence de RankBrain à toute la communauté SEO, il a aussi déclaré que c’était le troisième signal de classement le plus important.

Google révèle enfin les 2 premiers facteurs de référencement
Bien évidemment, les spéculations sont allées bon train pour savoir quels étaient alors les deux premiers critères de référencement sur Google.

Jamais, depuis que le SEO existe, un porte-parole de Google n’a été aussi loin pour faire une telle révélation sur les critères utilisés par l'algorithme de classement organique de Google. Et pourtant, Andrey Lipattsev, Search Quality Senior Strategist chez Google, a franchi le rubicon lors d’une séance de questions-réponses avec Google lors de la WebPromo.Expert.

Andrey Lipattsev a donc déclaré concernant le Top 2 des critères de ranking :
"Je peux vous dire quels sont-ils. Il y a le contenu. Et il y a  les liens qui pointent vers votre site."
eBook SEO à télécharger
Et ce, avant d’ajouter qu’il n’y avait aucun ordre entre ces deux critères. Ainsi, le premier et le deuxième critère de référencement sur Google peuvent alternativement être le contenu et les backlinks. Au fond, ce ne sera pas une grosse surprise pour les SEO avertis...

Et comme Google a affirmé haut et fort que RankBrain était le troisième facteur le plus important de l’algorithme de classement Hummingbird (donc, RankBrain n’est pas un algorithme. CQFD.), on connaît maintenant, en principe, le trio magique pour bien se classer sur Google.

Autant tout référenceur peut tenter de dompter les deux premiers critères (contenu et backlinks), ce n’est pas le cas du troisième, à savoir RankBrain qui, par définition utilise le machine learning pour apprendre de lui-même et de ses erreurs grâce à l'intelligence artificielle intégrée en son coeur afin de s’améliorer davantage, en fonction des requêtes, pour fournir les meilleurs résultats de recherche.

Sans oublier qu’il a la capacité de pondérer et ajuster les critères de ranking déjà existants.

Le comprendre et le maîtriser sera de plus en plus le challenge pour les webmasters et les référenceurs dans les temps à venir. Surtout si RankBrain devient le premier facteur de classement sur Google.

Le jour où il arrivera à ce stade, il est fort à parier qu’il aura appris tout seul à jouer le rôle de certains filtres de l’algorithme de Google que sont Panda, Penguin, Pigeon, EMD, PayDay Loan, etc…

Car, RankBrain en a les moyens et ses moyens sont illimités, à en croire les Googlers qui sont émerveillés des résultats déjà produits qui vont bien au-delà de leurs espérances. D’ailleurs, il aurait déjà amélioré les résultats de Google sur près de 54% des requêtes. Et là, nous n’en sommes encore qu’aux requêtes non connues de Google auparavant.

Et il ne s’est pas encore attaqué aux requêtes fréquentes et surtout populaires et concurrentielles. Ce qui promet...