90% des partages sociaux sont réalisés sur Facebook ! - Arobasenet.com

90% des partages sociaux sont réalisés sur Facebook !

Voici une étude récente qui devrait faire comprendre aux éditeurs toute l’importance de Facebook dans la distribution des contenus, malgré ses changements d’algorithme qui ont tendance à faire baisser la portée organique des articles partagés par les Pages.

Chiffres des partages sociaux

Et les résultats de cette étude de l’agence Fractl, en partenariat avec BuzzSumo, pourraient bien expliquer pourquoi Facebook ne s’occupe pas des réactions des éditeurs mécontents à chaque mise à jour de l’algo du News Feed.

Fractl et BuzzSumo ont donc analysé, tout comme ils l’ont fait en 2014, 1 million des articles les plus partagés à travers les principales plateformes sociales que sont Facebook, Twitter, Google+, Pinterest et Linkedin.

Et ce, entre Décembre 2015 et Juin 2016. Soit pendant 6 mois !

Tous ces articles étudiés proviennent de 197 éditeurs (dont 190 de l’étude de 2014) sélectionnés en fonction de l’autorité de leurs noms de domaine et de l'importance de leur présence sur les réseaux sociaux.

Résultats de l’enquête :

Images via Frac.tl
  • Facebook enregistre 90,2% de l’ensemble des partages sociaux en 2016 contre déjà 81,9% en 2014.

  • Twitter enregistre 6,1% des partages sociaux en 2016 contre 8,6% en 2014.

  • Linkedin enregistre 2,5% des partages sociaux en 2016 contre 2,5% en 2014.

  • Pinterest enregistre 0,9% des partages sociaux en 2016 contre 2,5% en 2014.

  • Google+ enregistre 0,3% des partages sociaux en 2016 contre 4,3% en 2014.

A la lecture des comparaisons des chiffres, entre 2014 et 2016, sur les plateformes sur lesquelles on partage le plus d’articles, on comprend bien que Facebook reste le réseau social incontournable pour la promotion des contenus.



Nombre moyen de partages par article


Selon l’étude de Fractl et BuzzSumo, en 2014, ils avaient trouvé que 11 des éditeurs de contenus analysés avaient en moyenne 5.000 ou plus de partages sociaux par article.

En 2016, ils sont 14 éditeurs à atteindre cette moyenne, sauf que le Top des éditeurs a dans l’ensemble moins de partages qu’auparavant.

Ce qui pourrait signifier qu’au cours de ces deux dernières années, les médias d’actualités traditionnels ont appris à créer du contenu viral (buzz) que les gens veulent et aiment partager.