Twitter prépare un outil anti-troll pour bloquer les Tweets par hashtags et mots clés - Arobasenet.com
Rechercher :

Twitter prépare un outil anti-troll pour bloquer les Tweets par hashtags et mots clés


Twitter devrait bientôt proposer un nouvel outil anti-harcèlement qui va permettre aux utilisateurs de filtrer les Tweets qu’ils voient.

Twitter prépare un outil anti-troll

Ce qui va certainement permettre de bloquer plus efficacement, après les outils de signalement et la liste des profils bloqués, les trolls, Tweets offensants ou qui harcèlent, selon un rapport de Bloomberg.

Car, le grand reproche fait à Twitter est son incapacité actuelle à faire face à tous les abus portant atteinte à l’intégralité morale de ses utilisateurs. Et les attaques récentes, à caractère raciste, mysogine et sexuel, dont ont fait l’objet de nombreuses personnalités (que dire des anonymes qui en souffrent?) sur Twitter ont encore terni son image.

Ce qui pourrait aussi faire peur aux internautes qui seraient tentés de s'inscrire sur lé réseau social.

En introduisant donc cette nouvelle fonctionnalité, les utilisateurs pourront bientôt créer, depuis leurs pages ”Paramètres”, une liste noire de mots et hashtags bannis, pour lesquels ils ne recevront pas de Tweets dans leur fil d’actualités.

Seulement, espérons que le filtrage des Tweets ira beaucoup plus loin que la seule détection des mots clés spécifiques.

Car, il faut le reconnaître, jusqu’à maintenant, les trolls ont toujours survécu, en contournant les filtres déjà disponibles. Ceux qui s’y adonnent sont tout de même ingénieux pour lancer leurs offensives de harcèlement.

Et, compte tenu de la nature même de Twitter, on peut dire que c’est un réseau social qui a plus besoin d’un outil de création de listes noires de mots et hashtags spécifiques que tous les autres.

Et permettre aux utilisateurs d’effectuer eux-mêmes ce filtrage va permettre à Twitter d’éviter d’apparaître comme un censeur et de porter atteinte à la liberté d’expression chère à toute les démocraties qui oublient que c’est parfois là que se trouve notre faiblesse.

L’outil de filtrage par mots clés et hashtags pourrait aussi, éventuellement, devenir un outil de modération pour tout type de contenu.

Ainsi, par exemple, en dehors même du harcèlement et du troll, les utilisateurs pourraient bloquer un hashtag sur un événement pour lequel ils ne souhaitent pas recevoir de Tweets dans leur Timeline.