Google : Les erreurs 404 ne sont pas toujours de la faute des sites Web - Arobasenet.com

Google : Les erreurs 404 ne sont pas toujours de la faute des sites Web


Il n’est pas toujours agréable de voir dans son compte Google Search Console que des pages de votre site affichent une erreur 404. En d’autres termes, la page que visitent certains utilisateurs n’existent pas réellement.

erreurs 404

Il s’agit de quelque chose qu’on voit le plus souvent quand un site est piraté. Toutefois, le rapport des erreurs 404 de la Search Console peut être un trésor d’informations lorsque vous faites une refonte du site, un changement de structure des URL ou lors du passage de HTTP à HTTPS, pour voir où il pourrait y avoir des problèmes.

Mais, compte tenu du fait que le rapport des erreurs 404 peut montrer toutes sortes de choses, comme lorsque votre site est piraté et le pirate fait une tonne de liens vers vos pages piratées, ou simplement quand quelqu'un pointe un lien volontairement (ou pas) incorrect vers votre site et fait afficher une page erreur 404.

Et de nombreuses personnes voyant cette page erreur 404 pourrait douter de la qualité de votre site et le propriétaire du site peut penser qu’il pourrait connaître des problèmes de référencement à cause de la page 404.

Rassurez-vous, Google a déjà été clair à ce sujet :
Les erreurs 404 n’ont aucune incidence sur le référencement de votre site.
Ce qui est normal. Sinon il suffirait que vos concurrents créent des liens pointant vers votre nom de domaine, mais qui n’arrivent nulle part sur votre site, sauf sur des pages erreur 404, pour que celles-ci dégringolent des pages de résultats de Google.

Mais, une fois de plus, avec le lancement imminent du mobile-first qui prend en compte l’index mobile pour le classement des sites sur ordinateur, de nombreux webmasters s’en inquiètent. Et pour cause.

Le sujet est venu au devant de la scène parce qu’avec le mobile first, Google va prioritairement explorer la version mobile d’un site qui n’est pas mobile-friendly, et donc pas en responsive design, en visitant des URLs telles que mobile.domaine.com, m.domainee.com, domaine.com/m/ et domaine.com/mobile/.

Et les liens entrants du site dont la version mobile aura été explorée et indexée par Googleot pourrait être redirigés vers des pages erreur 404 si le lien canonical (rel="canonical) n'est pas correctement renseigné.

C'est pourquoi le rapport d'erreurs 404 est très utile dans la Search Console. Toutefois, John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, a publié le Tweet ci-dessous pour dire ceci :


En d’autres termes :
La plupart des erreurs 404 ne sont pas de la faute du site; les gens (+ sites) pointent étrangement des liens brisés. Masquer les erreurs ne semble pas juste.
Comme le dit Jennifer Slegg, cacher les erreurs 404 (ou ne pas les corriger), peu importe comment Googlebot les trouve, est une mauvaise idée, car on ne sait jamais comment certains utilisateurs pourraient trouver ces différents types d’erreurs utiles.

Par exemple, certaines personnes découvrent que leur site a été piraté par des hackers qui pointent des liens de façon incorrecte vers leurs pages piratées.

Or, et cela arrive, ces liens brisés mentionnent de nombreuses tentatives de visites qui n’aboutissent pas. Il suffirait alors de créer une redirection permanente 301 avec les pages incorrectement liées afin que les visiteurs, en cliquant sur ces liens initialement brisés, obtiennent la page désirée.

Il ne faut donc toujours pas ignorer les liens brisés, et donc les erreurs 404.

Mais, on peut tout de même reconnaître qu’il n’y a aucun moyen pour les faire disparaître complètement, surtout que parfois, ces erreurs 404 restent visibles pendant de longs moments dans la Search Console.

Au final, ce que veut dire John Mueller, c’est qu’il ne faut pas toujours regarder vos erreurs 404 comme des erreurs générées par le site à la suite d'une faute du gestionnaire du site. Et que même s’il n’y a aucun impact sur le ranking, il est préférable d’en tenir compte pour rediriger les utilisateurs vers la bonne page.

C’est pourquoi Google les montrera toujours dans la Search Console…