Facebook va permettre de monétiser les vidéos avec des coupures publicitaires - Arobasenet.com

Facebook va permettre de monétiser les vidéos avec des coupures publicitaires


Depuis le mois d’Août dernier, Facebook a commencé à tester l’interruption des vidéos en direct dans Facebook Live avec des publicités vidéos mid-roll.

Facebook va permettre de monétiser les vidéos avec des coupures publicitaires

Facebook envisage de faire la même chose avec toutes les vidéos non-live sur la plateforme, selon Recode.

Les publicités vidéos intégrées dans les vidéos seront limitées à une durée maximum de 15 secondes. Mais, la publicité vidéo ne sera diffusée à l’intérieur de la vidéo visualisée, comme sur YouTube, qu’après 20 secondes de lecture de la vidéo.

Pour les annonceurs des publicités vidéos mid-roll, que Facebook a testées dans les vidéos en direct, ce nouveau format publicitaire sera disponible par défaut lors de l’achat d’une campagne de vidéo publicitaire sur Facebook.

Et ces publicités vidéos seront labellisées “In-Stream Video”, et les annonceurs auront à décocher ce placement s’ils ne veulent pas que leurs annonces vidéos soient diffusées en plein milieu des vidéos des créateurs.

Et si une publicité vidéo a une durée qui dépasse les 15 secondes autorisées, un message d’erreur s’affichera si cet annonceur tente d’acheter un placement “In-Stream Video”.

Outre les options de ciblage Facebook normales, les annonceurs seront en mesure de choisir les catégories des vidéos dans lesquelles ils veulent diffuser leurs annonces, telles que sports ou humour. Et ils peuvent spécifier des catégories qu'ils veulent éviter.

Ce ne sera peut-être pas une maîtrise suffisante pour certains annonceurs qui veulent un contrôle plus ferme sur les types de contenu sur lesquels apparaîtront leurs marques. Ainsi, par exemple, certains annonceurs voudraient avoir la possibilité de spécifier explicitement des vidéos diffusées par des éditeurs ou créateurs spécifiques qu’ils veulent ou ne veulent pas.

Selon Recode qui rapporte l’information, Facebook envisagerait d'autoriser la monétisation des vidéos comme sur YouTube, mais que sur des vidéos ayant une durée d’au moins 90 secondes.

Et le diffuseur ou créateur de la vidéo conserverait 55% du revenu publicitaire généré sur ses vidéos, Facebook gardant bien évidemment les 45% restants.

Les tests de ce nouveau moyen de monétisation de toutes les vidéos sur Facebook, pour concurrencer YouTube, devraient bientôt démarrer.