Facebook supprime 1 million de comptes par jour ! - Arobasenet.com

Facebook supprime 1 million de comptes par jour !

Après avoir pris connaissance de ce chiffre, on ne pourra pas continuer à dire que Facebook ne fait rien contre les faux profils, les comptes dangereux et agressifs qui trollent et harcèlent sur la plateforme.

Facebook supprime 1 million de comptes Facebook par jour !

En effet, d’après cbnc.com, Facebook ferme 1 million de comptes chaque jour, y compris ceux qui sont créés par des spammeurs, harceleurs et autres fraudeurs. Et il lui en reste plus de 2 milliards quand même...

Pourtant, le nombre d'interactions entre ses 2 milliards utilisateurs globaux signifie qu'il ne peut pas capturer tous les “acteurs menaçants”. Et parfois, il lui arrive de supprimer des messages textuels et vidéos qu'il trouve plus tard qu’ils n’ont en réalité pas enfreint ses règles d’utilisation.

Alex Stamos, Responsable de la sécurité sur Facebook déclare en outre :



Lorsque vous avez affaire à des millions et des millions d'interactions, vous ne pouvez pas créer ces règles et les appliquer (en attrapant certains) sans que certains ne passent entre les mailles du filet.

Stamos s’érige contre les défis techniques purs dans l'application des règles de l'entreprise, par rapports aux règles elles-mêmes, pour le comportement menaçant et dangereux qui trouve parfois son chemin sur le site.

Facebook a fait face à des critiques qui disent que ses règles pour enlever le contenu sont trop arbitraires et rendent difficile de savoir quels types d'activité il va ou ne va pas accepter.



Vidéo via CNBC.

Les dirigeants politiques en Europe ont récemment accusé Facebook d'être trop laxiste en permettant aux terroristes d'utiliser Facebook pour recruter et planifier des attaques.

Pendant ce temps, un Comité sénatorial des États-Unis a exigé l'année dernière de connaître ses politiques pour la suppression des fake news, après des accusations selon lesquelles il avait arbitrairement supprimer les posts publiés par les Conservateurs US.

Toujours est-il que Facebook précise :

Facebook doit également opérer avec les lois de plus de 100 pays, dont certains utilisent des lois de la liberté d’expression pour étouffer l’opposition politique.

La définition du discours haineux dans certains pays reste problématique.