Google Shopping s'affiche à droite des résultats comme réponse à l'UE ? - Arobasenet.com

Google Shopping s'affiche à droite des résultats comme réponse à l'UE ?



Google a informé la Commission européenne des changements qu’il compte apporter à la façon dont il montre les résultats Shopping dans les résultats de recherche en Europe.

Google va-t-il ouvrir Google Shopping à ses concurrents comparateurs de prix ?

C’est donc le début de l’appel formel du géant de la recherche contre l’amende record de 2,4 milliards d'euros pour abus de position dominante infligée par l’UE.

L'offre confidentielle sera la première indication pour savoir si Google a l'intention de faire la paix ou la guerre.





La proposition de Google vient en effet en pleine spéculation sur la question de savoir si Google va essayer de désamorcer les tensions avec les régulateurs de l'UE ou choisir de se battre jusqu’au bout.

Lors du prononcement de la sanction financière contre Google, la Commission européenne avait indiqué que tous les changements exigés par elle devaient prendre effet à compter du 28 Septembre 2017.

Donc, quoi qu’il advienne, nous devons voir un changement dans l’affichage des résultats de recherche de Google à compter du 28 Septembre prochain.

Mais, la Commission pourrait frapper plus fort Google en cas de non-respect de sa décision, avec des amendes quotidiennes allant jusqu'à 12 millions d’euros à partir de cette date. Et ce, si elle croit que le moteur de recherche, qui génère environ 90% des recherches en Europe, ne se conforme pas à sa décision de Juin dernier sur Google Shopping.

Les Régulateurs ont fait appel au service d’experts pour les aider à surveiller la conformité.

Déjà des objections de la part des concurrents


Dans la dernière offre de recours de 2014, que la Commission a rendu public en Février 2014, Google avait déclaré qu'il inclurait des produits, ainsi que des prix et une photo, à partir des sites des comparateurs de prix (la concurrence) dans l’espace des publicités de Google Shopping qui apparaît tout en haut de certaines recherches d'achat.

Une objection soulevée à l'époque était que Google a prévu de tenir des enchères pour déterminer qui serait inclus, s'assurant ainsi qu'il va continuer à monétiser cet espace.

Cependant, aujourd’hui, l'offre, qui n'a pas encore été rendue publique, a été attaquée par les sites d'achats en ligne et certains comparateurs de prix, qui disent que les changements verraient simplement Google prendre tous les profits de l'industrie.





Selon des sources proches des propositions de Google, celui-ci aurait proposé d'inclure des liens vers des sites concurrents de comparaison de prix parmi les résultats importants pour les recherches de produits à acheter en ligne tels que ceux pour les machines à laver et les téléviseurs, par exemple.

Et ce, sur une base d’enchères, comme pour les annonces AdWords.

En vertu des modifications proposées, d'autres sites seraient inclus dans les résultats dans le cadre des propositions, avec Google maintenant une enchère automatique en ligne pour décider quels sites tiers pourraient s’afficher dans ses résultats Shopping.

Cependant, le service Shopping de Google serait également en mesure d’enchérir aussi, au même titre que tous les autres nouvellement inclus.

Cela signifie que d'autres sites de comparaison de prix pourraient enchérir non seulement les uns contre les autres, mais aussi contre Google lui-même pour les positions dans Shopping.

Les rivaux de Google ont toutefois suggéré que l'entreprise Google pourrait purement et simplement supprimer toutes ses boîtes de recherche spécialisées, y compris Google Shopping, pour donner une plus grande importance à ses résultats de recherche standard.

A la condition que Google cesse de pousser les services rivaux vers le bas dans le classement.

Foundem, un site de comparaison de prix britannique, dont les plaintes originales contre Google ont débouché, il y a déja 10 ans, à l'enquête de l'UE, a déclaré que les propositions de Google signifieraient que tous les profits dans l'industrie vont tout simplement passer à Google sous la forme de frais de publicité.

Il est pourtant entendu que les propres enchères de Google pour les meilleures positions dans les résultats Shopping seraient limitées par un prix plafond, afin d'empêcher qu’il pousse ses concurrents vers des enchères exorbitantes.

Aujourd'hui, je viens de constater que certaines recherches d'achat sur Google affiche les résultats Shopping dans la colonne de droite sur ordinateur.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Copies d'écran du 20/09/2017





Des copies d'écran qui montrent, s'il en est, que Google pourrait faire amende honorable et supprimer Google Shopping habituellement affiché avant les résultats organiques.

La même dernière recherche (acheter montre) s'affiche ainsi sur mobile :



Toutes mes recherches de produits à acheter n'ont cependant pas montré cette présentation.

Sans doute que la nouvelle interface n'est pas encore déployée sur toutes les requêtes d'achat. Ce serait alors un test en cours pour se conformer à la décision de la Commission européenne et mettre fin à la polémique avant le 28 Septembre.

Plus de Google Shopping en haut des résultats ? On revient donc au rétablissement de la situation ante.

Attendons le 28 Septembre pour connaître les suites de cette affaire…