Google aux éditeurs : Optimisez votre contenu pour Google Assistant - Arobasenet.com

Google aux éditeurs : Optimisez votre contenu pour Google Assistant


A peine les propriétaires de sites commencent-ils à entrer dans l’ère du mobile-first que Google demande aux éditeurs de contenu et de podcast d’optimiser leur contenu pour Google Assistant.

Google aux éditeurs : Optimisez votre contenu pour Google Assistant

Ce qui est normal aujourd’hui, compte tenu de l’offensive très récente de Google pour intégrer son Assistant dans tous ses produits et services à travers des appareils tels que les smartphones, les écouteurs intelligents, les écrans intelligents (c'est nouveau), les enceintes connectées telles que Google Home, et même dans Android Auto pour les véhicules.

Bref, l’Assistant Google est désormais partout.

Il est donc normal de commencer à réfléchir à l’optimisation du contenu pour Google Assistant. D’où la recommandation de Google aux éditeurs.

Pour ce faire, Google a commencé à envoyer des messages aux éditeurs avec des instructions sur la façon de rendre leur contenu facile à découvrir par Google Assistant. Les notifications sont envoyées via Google Search Console. Ce qui signifie qu'ils peuvent aussi être envoyés par e-mail.

Google est en train d'envoyer ces notifications aux éditeurs de podcast, de recettes de cuisine et de news aux États-Unis, qui ont implémenté soit la fonctionnalité AMP, soit le balisage de données structurées.

Google a en effet développé des “Actions” Google Assistant spécifiquement pour ces types de contenu, afin que les utilisateurs puissent demander à l'Assistant de retourner le contenu de ces éditeurs.

Voici quelques exemples de ces notifications envoyées par Google aux éditeurs aux Etats-Unis :







Les notifications de la Search Console de Google invitent le propriétaire du site à revendiquer sa page répertoire d’Actions. La revendication de la page répertoire permettra au propriétaire du site de la modifier, ou de ne pas la publier s’il ne veut pas que son contenu soit trouvé par Google Assistant.

Après avoir réclamé une page répertoire, l’éditeur sera en mesure d'éditer son nom, la description et le logo en fonction de la façon dont il veut qu'ils soient mis en avant par Google Assistant. Si une page répertoire n'est pas réclamée, la version auto-générée existera toujours et les actions à l'intérieur peuvent toujours être utilisées avec Google Assistant.

En d’autres termes, soit l’éditeur personnalise sa propre page répertoire d’Actions, soit Google le fait automatiquement à sa place.

Dans les deux cas, vous n’échapperez pas à l’Assistant Google.

Le répertoire d’actions de Google Assistant


Google dit que vous pouvez maintenant effectuer plus d'1 million d'actions avec l'Assistant Google.



Celles-ci vont de la recherche de photos avec Google photos au démarrage d'une session de méditation via Headspace. Mais le problème qui existe actuellement avec les assistants vocaux, c'est qu'il est très difficile de découvrir ou savoir quelles actions vous pouvez réellement effectuer.

Pour beaucoup d'utilisateurs, cela signifie qu'ils utilisent leur Google Home ou Alexa pour mettre quelques alarmes et peut-être jouer de la musique, sans jamais réaliser tout ce qu'ils peuvent faire d'autre.



Alors, pour aider un peu ses utilisateurs, Google lance une nouvelle page répertoire pour l'Assistant Google.

C’est pourquoi il veut que les éditeurs revendique leur propre page répertoire d’actions associées à leurs contenus. Un peu comme cela avait été le cas, au temps jadis, avec le profil Google+.