L'ICANN va-t-il supprimer le WHOIS public des noms de domaine ? - Arobasenet.com
Rechercher :


L'ICANN va-t-il supprimer le WHOIS public des noms de domaine ?

Whois du nom de domaine.
Un groupe d'experts de l'ICANN (organisme mondial de gestion et de régulation des noms de domaine) propose de modifier le système actuel du WHOIS afin de ne pas révéler certaines informations du nom de domaine.

Ce groupe de travail de l'ICANN a produit un rapport (PDF) recommandant un changement radical du WHOIS.


Pour information, un service WHOIS permet d'interroger une base de données afin de savoir qui est le propriétaire d'un nom de domaine, ainsi que toutes ses coordonnées si elles ne sont pas protégées. Le WHOIS peut aussi être utilisé pour savoir l'hébergeur d'un domaine à partir de son adresse IP.

L'ICANN considère le système actuel comme dépassé. Car, il permet aujourd'hui à n'importe quel logiciel client de récupérer des enregistrements de la base de données d'un serveur WHOIS géré par un registrar et de fournir des détails de chaque nom de domaine tels que les coordonnées administratives et techniques du propriétaire du domaine, les noms des serveurs d'hébergement, les dates d'inscription et d'expiration.

La proposition qui est actuellement à l'étude serait un système où l'accès à tous les détails d'un nom de domaine serait géré par un organisme centralisé.

Ce qui veut que les registrars ne pourront plus fournir d'accès au port 43 au public. Seuls les registrars pourront eux-mêmes accéder aux données. Le port 43 étant généralement utilisé pour les requêtes aux WHOIS.

Les personnes voulant accéder aux données d'enregistrement d'un nom de domaine devront donc passer par le registrar du domaine qui serait la seule information accessible au public.

Sans doute que l'ICANN souhaite ainsi mettre fin à certaines pratiques où des entreprises peut scrupuleuses récupèrent les données et arnaquent des propriétaires de nom de domaine en leur présentant des factures de renouvellement injustifiées.

Sans oublier l'explosion du cybersquatting ou le détournement de nom de domaine.

Cette solution de la centralisation des données du WHOIS sera-t-elle suffisante pour éviter les nombreux conflits liés aux noms de domaines ?