Twitter : Les profils bloqués par vous continuent à vous suivre - Arobasenet.com



Twitter : Les profils bloqués par vous continuent à vous suivre

Twitter vient de faire machine arrière sur la manière dont fonctionne son système de blocage de followers. 

En modifiant les conditions de blocage des profils, Twitter autorise à nouveau les followers indésirables que vous avez bloqués à continuer à vous suivre et à lire vos tweets sur leur timeline.

Contrairement à ce qui était inscrit dans ses anciennes conditions d'utilisation que le site TNW a pu consulter à partir du cache de la page sur Google.


Désormais, les utilisateurs bloqués ne peuvent :

  • Ajouter votre compte Twitter à leurs listes.
  • Afficher leurs @réponses ou les mentions sur votre onglet de mentions (bien que ces Tweets puissent encore s'afficher dans la recherche).
  • Vous suivre.
  • Voir la photo de votre profil sur leur page de profil ou sur leur fil.

Et Twitter ajoute :

Avis de confidentialité : Si vos Tweets sont publics (c'.à-d. non protégés), ils resteront visibles sur votre page publique de profil par toute personne, que celle-ci ait ou non un compte Twitter. Nous n'envoyons pas de notification à un utilisateur lorsque vous le bloquez mais celui-ci peut se rendre compte qu'il a été bloqué du fait qu'il ne peut plus vous suivre.

Vous pouvez donc bloquer un follower. Mais, si votre profil est public, ce dernier pourra toujours lire vos tweets, les retweeter, les mettre en favoris... comme si de rien n'était. Désormais, bloquer un follower sur Twitter signifierait uniquement que vous ne souhaitez pas recevoir ses tweets sur votre timeline.

Voici comme Twitter a justifié cette décision à TechCrunch :

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Source : TechCrunch

En résumé, un profil bloqué peut interagir avec vos tweets mais ne peut pas décider d'engager avec vous. C'est un peu ce qui se passe sur Google+ où un profil bloqué peut visiter votre profil s'il est public et lire vos posts sans pour autant pouvoir les commenter.

Mais, voila. Aux dernières nouvelles, Twitter renonce à appliquer cette décision pour revenir au statu quo ante. Il vient de publier un post pour le faire savoir : https://blog.twitter.com/2013/reverting-the-changes-to-block-functionality