Google : Matt Cutts siffle la fin Définitive du Guest Blogging - Arobasenet.com


Google : Matt Cutts siffle la fin Définitive du Guest Blogging


Matt Cutts n'est pas passé par 4 chemins pour dire ce qu'il pensait en ce moment du guest blogging avec un sentiment d'écoeurement et de lassitude.

Voici la phrase écrite en introduction de son post sur son propre blog ce 20 janvier 2014 intitulé "La décadence et la chute du guest blogging" : "si vous utilisez le guest blogging comme moyen de gagner des backlinks en 2014, je vous demande d'arrêter". Exactement comme je vous l'avais annoncé dans mes prédictions SEO pour 2014.

Pour qui sait décrypter les messages subliminaux de Matt Cutts, on pouvait le sentir venir sur cette voie depuis au moins l'été dernier.


Et Matt Cutts de poursuivre : "Jusqu'à ce jour, le guest blogging était présenté comme une action respectable, quelque chose de très recherchée, un autreur respecté pouvant écrire une introduction pour votre livre. Ce n'est plus le cas aujourd'hui".

Avant de produire en exemple la copie de l'email ci-dessous qu'il vient de recevoir en spam :

My name is XXXXXXX XXXXXXXX and I work as a content marketer for a high end digital marketing agency in [a city halfway around the world]. I have been promoting high quality content in select niches for our clients.

We are always on the lookout for professional, high class sites to further promote our clients and when I came across your blog I was very impressed with the fan following that you have established.I [sic] would love to speak to you regarding the possibility of posting some guest articles on your blog. Should you be open to the idea, we can consider making suitable contribution, befitting to high standard of services that your blog offers to larger audience.

On my part, I assure you a high quality article that is-
- 100% original
- Well written
- Relevant to your audience and
- Exclusive to you

We can also explore including internal links to related articles across your site to help keep your readers engaged with other content on your blog.

All I ask in return is a dofollow link or two in the article body that will be relevant to your audience and the article. We understand that you will want to approve the article, and I can assure you that we work with a team of highly talented writers, so we can guarantee that the article would be insightful and professionally written. We aim to write content that will benefit your loyal readers. We are also happy to write on any topic, you suggest for us.

Je vais essayer de résumer cet email : Matt Cutts a reçu cet email d'une agence qui lui propose d'accepter de publier en tant qu'invité sur son blog (celui de M. Cutts). L'auteur de l'email lui promet de rédiger des posts 100% originaux, bien rédigés, pertinents par rapport à son audience et entièrement uniques. Et ce, en échange d'un ou deux liens dans chaque guest post sur le site de Matt Cutts qui devront pointer vers leur site.

Pour quelqu'un qui se dit d'une agence SEO de bonne réputation, ils n'ont pratiquement jamais entendu parler de Matt Cutts.

Au niveau de Matt Cutts, cet email a fini de le convaincre qu'il fallait siffler le hola ! Stop, stop, stop !

Avant de prononcer la sentence, parce qu'il considère que le guest blogging est devenu trop spammy, Matt Cutts dit que jusqu'ici, il avait essayé de faire une distinction entre le guest post de qualité et le guest blog spammeur. Mais, force est de constater que les choses s'empirent dans le sens de la violation des règles SEO de Google.

Matt Cutts considère désormais le guest blogging comme faisant partie du passé et recommande de ne plus accepter de post en invité sauf si vous connaissez réellement la personne ou si vous mettez les liens impérativement en NoFollow.

Quoiqu'il en soit, Matt Cutts poursuit son article en listant toutes les vidéos qu'il a réalisées depuis des mois pour dire de faire attention aux liens des guest posts. Et ce, avant de conclure en disant ceci : "Compte tenu du niveau de spam atteint, je m'attends à ce que l'équipe antispam de Google prenne à l'avenir une action contre le guest blogging".

Et comme c'est lui le chef de l'équipe antispam de Google, il faut s'attendre à des pénalités très prochainement. Alors, tous les liens renvoyés par tous les posts identifiés comme faisant partie de guest blogging vont-ils être pénalisés sans aucune différence ? Google va-t-il faire des distinctions entre les sites?

Et surtout, va-t-il s'agir de pénalités manuelles ou de pénalités algorithmiques par Penguin ?

Toutes ces questions posées sont pour l'instant sans aucune réponse. A moins que vous ayez des pistes de réflexion ...

Suite aux nombreuses réactions, voici quelques réponses de Matt Cutts :

David, if the links in a guest post are nofollowed then it doesn’t affect PageRank, so that would be within our guidelines. I agree that some guest blog posts can be a good way to get exposure to a new audience. I just wanted to highlight that guest blogging as a whole has gotten pretty spammy at this point.

Hey Gareth, I think I’ve always been clear that webmasters can do whatever they want on their own site.

But I’ve also tried to be clear that I believe Google has the right to defend our search results from low-quality or spam results in our opinion. So when I do a post like this, I’m trying to provide guidance on the sort of behavior or activity that Google would prefer not to reward. From where I’m sitting, there’s enough spam taking place under the rubric of “guest blogging” that I wanted to provide people with a heads up.

But you can always do whatever you like on your website, in the same way that Google is able to decide not to return a website in our search results if we believe it should rank lower or shouldn’t be returned.
En somme, il réitère tout ce qu'il a dit dans son article en précisant qu'il a conscience qu'il existe de bons guest posts sans vraiment dire si les pénalités feront la différence.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.