Google : un contenu court n'est pas forcément un contenu de mauvaise qualité - Arobasenet.com




Google : un contenu court n'est pas forcément un contenu de mauvaise qualité


A l'heure où d'aucuns cherchent à nous indiquer la bonne longueur de texte pour un bon contenu, +John Mueller vient d'apporter une précision qui devrait satisfaire de nombreux webmasters. Ainsi, il n'y aurait en principe aucune pénalité à rédiger des articles ayant moins de 300 mots.

John Mueller de Google

Répondant à un webmaster qui s'inquiètait de ne pouvoir rédiger que des articles compris entre 200 et 300 mots, John Mueller de Google Webmaster Tools apporte la réponse suivante que nous relaie Barry Schwartz  :

"Il n'existe pas de longueur de texte minimum, il n'y a aucun nombre d'articles minimum à publier par jour et il n'y a pas non plus de nombre de pages web minimum qu'un site internet doit avoir".

"Dans la plupart des cas, la qualité prime sur la quantité. Nos algorithmes cherchent explicitement à trouver et à recommander des sites web proposant des contenus de grande qualité, uniques et intéressants aux utilisateurs. Ce n'est pas la peine de "bourrer" votre site avec du contenu de faible qualité mais assurez-vous de travailler dur pour que votre site soit le meilleur dans son genre".

There's no minimum length, and there's no minimum number of articles a day that you have to post, nor even a minimum number of pages on a website. In most cases, quality is better than quantity. Our algorithms explicitly try to find and recommend websites that provide content that's of high quality, unique, and compelling to users. Don't fill your site with low-quality content, instead work on making sure that your site is the absolute best of its kind.

A un autre webmaster qui demande de savoir "s'il pourrait être pénalisé dans le futur s'il écrivait des articles très courts", John Mueller précise ce qui suit :

Si vous écrivez un contenu de faible qualité (que le contenu soit long ou court), alors oui, nos algorithmes ainsi l'équipe des actions manuelles pourrait décider de ne pas vous faire confiance (NDLR : et donc vous pénaliser).

Ce n'est donc pas une question de longueur de contenu, mais uniquement de qualité de contenu.

Aucun commentaire