Google estime que le balisage Schema suffit à identifier l'Auteur d'un article - Arobasenet.com



Google estime que le balisage Schema suffit à identifier l'Auteur d'un article

Données structurées avec Schema.org


Tout le monde le sait maintenant, depuis que la nouvelle a fait le tour de la Toile : Google a mis fin aux fonctionnalités de l'AuthorShip

Mais, si je reviens sur cette news, c'est à nouveau pour apporter des éléments qui peuvent aider à comprendre. Et ce, suite au post ci-dessous mentionné qui fait allusion à une récente Hangout de John Mueller.

L'un des aspects importants de cette Hangout est le fait d'apprendre de la part de John Mueller que l'Authorship faisait partie de l'algorithme de classement de Google. Et Google ne souhaitait plus avoir de problème avec l'obligation de mettre à jour l'authorship lors des prochaines mises à jour de l'algorithme.

D'ailleurs, en commentaire au post ci-dessous, John Mueller a déclaré que "tout code qui fonctionne de notre côté fait partie de nos algorithmes". Mais, il a précisé que ce ne sont pas toutes les parties des algorithmes de Google qui sont utilisées pour le classement sur les pages de résultats.

Donc, l'authorship ne pouvait pas être forcément un facteur de classement.




Il ajoute cependant qu'il est juste bon, pour la maintenance du code, de supprimer ce dont on n'a plus besoin afin d'éviter d'avoir à le supporter et de créer des problèmes de sécurité.

Autre précision importante de John Mueller, qui recommandait aux webmasters de se tourner vers le balisage des contenus (données structurées) avec schema.org, c'est qu'un auteur peut être une entité (comme les lieux, personnes, entreprises, appareils, etc...) qu'on peut associer à une page et schema.org offre de réelles opportunités aux moteurs de recherches d'en savoir plus sur les auteurs.

C'est pourquoi, poursuit John Mueller dans un autre commentaie, "Nous essayons de reconnaître les sources originales et de les traiter de façon appropriée. Nous interprétons le balisage schema.org et pouvons prendre en compte différents types d'entités supplémentaires si nous pouvons trouver une meilleure façon de les utiliser pour aider à améliorer les résultats de la recherche, etc.. 





Il y a beaucoup de choses qui sont théoriquement imaginables dont certaines sont dans nos documents de recherche publiés ou brevets déposés. Cela ne signifie pas que c'est destiné à l'usage des webmasters qui devraient l'implémenter.

Si vous pouvez implémenter le balisage schema.org depuis votre outil de création CMS ou obtenir des données structurées depuis Google webmaster Tools, c'est une bonne chose. Mais, il ne faudrait pas s'attendre dans l'immédiat à un coup de pouce pour le classement
".




Alors, d'apprès John Mueller, si vous devez choisir entre optimiser votre site pour le mobile et ajouter le balisage schema.org, sachez qu'un site optimisé pour le mobile aura beaucoup plus d'impact immédiat pour vous.

Aucun commentaire