Une extension de nom de domaine personnalisée (gTLD) booste-t-elle le référencement ? - Arobasenet.com



Une extension de nom de domaine personnalisée (gTLD) booste-t-elle le référencement ?


Extension de nom de domaine générique (gTLD)


Selon deux études récentes, utiliser les extensions de nom de domaine génériques telles que .guru ou .paris ou encore .bzh aiderait au référencement des sites web.

Les noms de domaines personnalisés, comme on les appelle couramment, obtiendraient donc un meilleur classement que les .com et autres .fr. Ce qui contredirait la position officielle de Google sur ce sujet.

La première étude a été réalisée par Searchmetrics Allemagne (publiée le 7 Octobre 2014) qui a analysé l'impact que pourrait avoir l'extension de nom de domaine générique ".Berlin" lors des recherches sur Google avec des requêtes ayant trait à la ville de Berlin.

Searchmetrics alors découvert que l'extension ".berlin" avait un meilleur référencement sur Google que que les noms de domaine utilisant l'extension nationale .de ou le .com pour des recherches concernant la ville de Berlin.

Autant il est possible d'admettre que cette étude aurait besoin d'être étendue sur un plus large panel pour définitivement conclure à un avantage réel des noms de domaine personnalisés, l'étude révèle tout de même que cette nouvelle extension ".Berlin" aurait en moyenne 1,18 positions de mieux que les noms de domaines de premier niveau classiques.


Image via Searchmetrics.com

Une deuxième étude confirme


La seconde étude réalisée par Total Website (publiée le 20 Octobre 2014) aboutit elle aussi aux mêmes conclusions que celles de Searchmetrics mais avec des recherches plus larges et globales. Et, ils affirment que Google utilise ces extensions de domaine personnalisées comme un mot clé dans l'évaluation de sa valeur.

Or, selon la ligne officielle de Google, seule la qualité du contenu est prise en compte pour le classement des pages. D'ailleurs, en 2012, Matt Cutts avait répondu à un blogueur qui laissait déjà entendre que les extensions personnalisées favorisaient le référencement des sites web qui les utilisaient. Voici la réponse de Matt Cutts :




"Désolé, mais ce n'est pas vrai, et en tant qu'ingénieur dans l'équipe qualité de la recherche chez Google, je ressens le besoin de démentir cette idée fausse. Google a beaucoup d'expérience pour retourner les pages web pertinentes, quel que soit le domaine de premier niveau (TLD). Google va tenter de classer les nouveaux TLD convenablement, mais je ne pense qu'un nouveau TLD puisse dépasser le .com. Et je ne parierai pas que cela puisse arriver sur le long terme.

Si vous voulez enregistrer un nom de domaine avec une extension personnalisée pour quelle que raison que ce soit, c'est votre choix. Mais ne le faîtes pas en espérant que vous obtiendrez une sorte de coup de pouce dans les moteurs de recherche
", dixit Matt Cutts.

Et pourtant, c'est le contraire de ce qu'a dit Matt Cutts que démontre l'étude de Total Website. A savoir que Google considère actuellement l'extension personnalisée de la même manière qu'il le ferait avec un  EMD (exact match domain ou nom de domaine incluant des mots clés à caractère commercial).

Ainsi, comme le mentionne le site Theregister.co.uk, si votre entreprise s'appelle "SEO Dynamics" et que vous avez comme nom de domaine "seodynamics.company" (point company faisant partie des nouvelles extensions personnalisées), votre entreprise bénéficiera d'un meilleur classement sur Google que son équivalent avec l'extension .com pour la requête "seo company".

Voici d'ailleurs une page de résultats de Google pour la requête "Pain free performance guru" qui confirme cette conclusion.

Et selon toujours Theregister, c'est le constat fait actuellement avec tous les nouveaux noms de domaine personnalisés (gTLD pour generic Top-Level-Domains), en partant de .app à .zulu.

Les tests de Total Websites se sont focalisés sur 3 gTLD : .company, .tools et .agency avant de conclure : "Il est clair que les noms de domaines personnalisés favorisent le référencement".

J'ai reçu un tweet de John Mueller de chez Google qui me confirme pour sa part que les noms de domaine personnalisés ne bénéficiaient d'aucune faveur en terme de ranking;

Google, par l'intermédiaire de John Mueller, répond à cet article ici.

Aucun commentaire