Quand Google cite des posts Facebook comme sources de ses réponses directes - Arobasenet.com


Quand Google cite des posts Facebook comme sources de ses réponses directes


En fonction de la formulation des requêtes saisies par les utilisateurs, Google fournit parfois des réponses dites directes.


Quand Google cite des posts Facebook comme sources dans ses réponses directes


Des réponses directes issues de certains contenus web selon leur pertinence.

Ainsi, effectuer une recherche avec comme requête “Taille de la tour Eiffel” affiche en début de page, dans un Knowledge Graph dédié aux réponses, la réponse “301 m”.

Mais, lorsqu’il s’agit d’une réponse puisée dans un contenu web, Google a l’obligeance de mentionner le lien de cette source, avec le titre cliquable de l’article. Même s'il est de notoriété publique que très peu d'utilisateurs cliquent sur ce lien pour visiter la source citée.

Jusqu’ici, la très grande majorité des réponses directes de Google proviennent de Wikipédia. Mais, depuis un certain temps, Google aurait tendance à diversifier les sources citées. Cependant, les liens de sites web ne semblent plus être les seules sources des réponses directes de Google.

Des réseaux sociaux tels que Facebook sont aussi cités comme source dans le Knowledge Graph Answers.

C’est en tout cas ce que nous révèle le site Thesempost.com avec la copie d’écran ci-dessous.


Post Facebook cité comme source de réponse directe - Image via Thesempost.com

Il faut quand même préciser, selon Thesempost, que le lien Facebook cité par Google avait à la date du 25 Octobre dernier 134 partages, 262 Likes et 147 commentaires. Des données qui pourraient avoir leur importance.

Est-ce à dire, finalement, que Google a accès à certaines données Facebook qui lui permettent de juger de la qualité d’un contenu ou de l’autorité d'un profil ?

A partir de quels critères Google peut-il se servir d’un contenu issu d’un réseau social pour fournir une réponse directe lors de recherche sur son moteur de recherche ? Des questions pour l'instant sans réponse, en ce qui me concerne...

En même temps, si Google cite un post Facebook comme source, c’est qu’il pourra aussi le faire avec des posts Google+... Et de cette façon, on ne pourra pas l’accuser d’abus de position dominante, ni de favoriser ses propres services.

Toujours est-il que cette incursion des posts Facebook comme sources dans les réponses directes de Google pourrait laisser augurer dans un avenir proche d’une influence de plus en plus importante des signaux sociaux (Facebook, Google+, Twitter, Linkedin, etc.) dans le classement sur Google.