Linkedin va limiter l’accès à son API aux développeurs tiers - Arobasenet.com


Linkedin va limiter l’accès à son API aux développeurs tiers


Linkedin considère comme révolu le temps où tous les développeurs tiers pouvaient accéder et utiliser librement à son Open API en totalité. 

Aujourd’hui, il est réellement excédé par tous les abus avec son API.


Linkedin va limiter l’accès de son API aux développeurs tiers


D’où son annonce récente dans laquelle il affirme son intention de fermer tous les accès sauf pour quatre utilisations énumérées ci-dessous. Et ce, tout en autorisant désormais un accès global uniquement sous forme de partenariats officiels.

Linkedin se réserve donc dorénavant le droit de sélectionner les développeurs d’applications avec lesquels ils pourrait collaborer. Un coup dur pour son écosystème...

Les utilisateurs doivent s’attendre bientôt à avoir des bugs dans de nombreuses applications tierces utilisant l’API de Linkedin. Sauf à passer par l’application officielle de Linkedin ou par un partenaire officiellement agréé par Linkedin.

Ainsi, à compter du 12 Mai 2015, Linkedin autorisera le libre accès à son API pour uniquement les 4 types d’utilisation ci-dessous :

  • Pour permettre aux membres Linkedin d’afficher leur identité professionnelle via leur profil Linkedin en utilisant l’API de profil.

  • Pour permettre aux membres de poster des recommandations directement à leur profil Linkedin à l’aide des outils d’ajout au profil de l’API.

  • Pour permettre aux membres de partager du contenu professionnel à leur réseau Linkedin à partir du web en s'appuyant sur l’API de partage.

  • Pour permettre aux entreprises de partager du contenu professionnel sur Linkedin avec l’ API Entreprise.

Pour tout autre accès et utilisation de l’API de Linkedin, les développeurs tiers devront s’inscrire auparavant au programme de partenariat de Linkedin depuis cette page.

De nombreux développeurs d’applications tierces risquent d'être assez ennuyés par les changements à venir, surtout si les fonctionnalités qu'ils ont développées dans leurs applications ne fonctionnaient plus au-delà du 12 Mai 2015.

Aucun commentaire