Les critères du Mobile-Friendly selon Bing - Arobasenet.com

Les critères du Mobile-Friendly selon Bing


Au cours de ces derniers mois, Bing a travaillé à l'amélioration de son algorithme de détection de la compatibilité mobile des contenus. Et il vient d’annoncer le lancement imminent de son propre algorithme mobile friendly.

Bing déclare être maintenant en mesure de dire avec une grande précision si vos pages Web seront Mobile-Friendly et s’afficheront convenablement sur les appareils mobiles ou pas.


Les critères du Mobile-Friendly selon Bing


Pour ce faire, il a établi, comme il se doit, des critères très clairs dont voici les plus importants à même de déclarer vos pages compatibles ou non avec le mobile.

  • La navigation : Les menus, les boutons et les liens sur la page doivent être suffisamment grands et bien espacés pour faciliter la navigation tactile.

    Dans l'image ci-dessus, vous pouvez voir que les éléments de navigation de l'exemple de gauche sont grands, faciles à taper et distinctifs sur le mobile. En revanche, l'exemple de droite a des liens hypertextes qui sont trop près les uns aux autres et pourraient être sujets à des clics accidentels des utilisateurs mobiles.

  • Lisibilité : Le texte sur la page doit être lisible sans exiger de zoom, ni de défilement latéral pour accéder au contenu spécifique.

    N'oubliez pas que la lisibilité est influencée par la taille de la police et les paramètres de la fenêtre d'affichage (définis dans les balises HTML). Voici un exemple de l'impact de la lisibilité sur la convivialité mobile de la page :
Images via Bing

  • Défilement : Le contenu de la page web doit correspondre à la largeur de l'appareil mobile. Le défilement vertical est acceptable, mais le besoin de faire défiler horizontalement entrave la capacité de consommer votre contenu facilement.

    Les pages mobiles sont conçues généralement pour bien correspondre à la largeur de l'appareil dans les orientations portrait et paysage.

  • Compatibilité : Le contenu doit être compatible avec l'appareil mobile de l’utilisateur. Par exemple, les pages avec des contenus au format flash ne fonctionnent pas bien sur les appareils iOS.

    Cela vaut également pour les vidéos qui ne peuvent pas être lues sur certains appareils mobiles en raison de la dépendance à des plugins, de problèmes de copyright ou de limitations de distribution faites par le propriétaire du contenu.



Selon Bing, toutes les conditions ci-dessus devront être remplies par toute page Web pour être considérée comme mobile friendly et bénéficier du label “Site mobile”.

Toutefois, il y a beaucoup d’autres facteurs qui seront examinés et pris en compte pour la compatibilité mobile des pages, comme la frustration parfois créée par les pop-ups (fenêtres) qui s’affichent lors de la visite du contenu principal de la page.

Une chose importante à retenir, c’est que Bing, à l’instar de Google, souhaite aussi pouvoir accéder à tous les fichiers CSS nécessaires et à tous les scripts des fichiers requis par votre page pour déterminer sa compatibilité avec le mobile.

Il est donc important que vous autorisiez l'accès à toutes ces ressources à Bingbot, le robot d’exploration et d’indexation de Bing.

L’objectif pour Bing étant bien entendu de fournir une meilleure expérience de la recherche sur son moteur à ses utilisateurs.