Les opérateurs mobiles s’apprêtent à bloquer toutes les publicités en ligne - Arobasenet.com



Les opérateurs mobiles s’apprêtent à bloquer toutes les publicités en ligne


Selon un rapport publié ce jour par le le Financial Times, tous les opérateurs mobiles européens envisagent de bloquer toutes les publicités diffusées à travers le Web et accessibles depuis le mobile.

La cible ? Google… à qui ces opérateurs mobiles veulent exiger le reversement d'un pourcentage sur ses revenus publicitaires sur mobile.


Les opérateurs européens de téléphonie mobile s’apprêtent à bloquer toutes les publicités


Le Financial Times révèle en effet que les opérateurs de téléphonie mobile européens ont déjà installé un logiciel Ad-blocker développé par une entreprise israelienne. Ce logiciel serait installé dans leurs data centers afin de bloquer toutes les publicités dans applications et dans les pages web.

Mais, bizarrement, ils n’envisagent pas de bloquer les publicités diffusées sur les réseaux sociaux, y compris sur Twitter et Facebook.

Ce plan “diabolique” concocté en secret, qui serait catastrophique pour les entreprises qui dépendent de la publicité comme business modèle, ne se limiterait pas uniquement au seul réseau européen.

Car, à première vue, il s’agit de cibler Google et de briser sa domination sur la publicité en ligne.

Selon le Financial Times qui rapporte l’information, le responsable d’un grand opérateur mobile leur aurait confirmé qu’ils sont nombreux à envisager ce blocage des publicités en ligne dès cette année.

Cette possibilité de blocage sera proposée aux utilisateurs sous forme d’option à activer volontairement (opt-in). Il semble que les opérateurs de téléphonie mobile qui sont la plupart du temps aussi des fournisseurs d’accès à internet pourrait l’étendre à tous leurs réseaux et services.

Ce qui pourrait nous rappeler l’épisode de Free qui avait défié Google en bloquant toutes ses publicités transitant par lui, avant d’être “forcé” par le gouvernement à faire machine arrière.

Des jours sombres s’annoncent donc pour les revenus publicitaires de Google si ce projet venait à aboutir.

Sans doute le début de longues procédures juridiques à venir… Car, c’est le problème de la neutralité du Net qui va être définitivement posé.

Affaire à suivre…

Aucun commentaire