Facebook tiendra compte du temps de lecture de chaque post pour le classer - Arobasenet.com




Facebook tiendra compte du temps de lecture de chaque post pour le classer


Facebook vient d’annoncer l’ajout d’un nouveau facteur de classement dans l’algorithme de son News Feed.

Désormais, en plus des Likes, des commentaires et des partages, Facebook prendra en compte le temps moyen passé par les utilisateurs à lire individuellement un contenu donné pour le classer.


Algorithme Facebook


Et d’autres changements concernant cet algorithme Facebook sont à attendre dans les semaines à venir.

Pour l'instant, Facebook déclare avoir mené une étude afin de mieux répondre aux attentes des utilisateurs lorsqu’ils consultent leur fil d’actualité.

Selon donc cette étude, il ressort dans plusieurs cas que le fait qu’un utilisateur n’ait pas aimé (Like), commenté ou partagé un post depuis son News Feed, ne signifie pas forcément qu’il n’a pas trouvé le contenu lu très intéressant ou très instructif.

Ce à quoi j’adhère pleinement.

C’est pourquoi, pour prendre en compte ces probables approbations silencieuses, Facebook vient de modifier son algorithme pour le News Feed pour y inclure, en tant que critère de classement, le temps moyen que les utilisateurs passent à lire un contenu donné dans leur fil d’actualité.

En d’autres termes, Facebook devrait aussi afficher tout en haut du fil d’actualité les histoires ayant obtenu, soit le plus de temps de lecture, soit le plus de temps moyen de lecture. Car, il ne faut pas oublier que tous les posts n’ont pas le même longueur, et donc pas la même durée de lecture.

Et puis tous les individus n’ont pas la même vitesse de lecture non plus, loin s’en faut.

Il s’agit donc, comme le précise Facebook, d’une comparaison, pour un même profil, du temps passé à lire une histoire (update) spécifique par rapport au temps consacré à lire individuellement les autres histoires (updates) de son fil d’actualité.

C’est ce signal qui fera que cette histoire sera perçue comme pertinente ou non et pourra s’afficher ou pas assez haut dans le News Feed des autres amis.

Les Likes et commentaires continueront sûrement à aider Facebook à classer les posts dans le flux d'actualité, mais le temps passé à lire chaque post jouera dorénavant un rôle aussi important.

Toutefois, ce temps de lecture ne sera pris en compte que lorsque les utilisateurs n’auraient pas eu envie de cliquer sur le bouton “Like” ou auraient eu la “paresse” de commenter une histoire qu'ils ont aimée.

Ce changement d’algorithme de Facebook tend donc à intégrer d'autres comportements (ici le temps de lecture) des utilisateurs très passifs qui n’interagissent pas avec les contenus des autres alors qu’ils y passent du temps à les consulter (photos, vidéos, textes) et, parfois, les apprécient beaucoiup.

Facebook veut faire en sorte que le contenu proposé dans les fils d’actualité reflète encore davantage la façon dont les utilisateurs se comportent avec.

Aucun commentaire