Bing passe à 100% de not provided et ne fournit plus les mots clés des recherches - Arobasenet.com

Bing passe à 100% de not provided et ne fournit plus les mots clés des recherches


Le Not Provided, initialement adopté par Google, fait école. En effet, Microsoft vient d’annoncer que son moteur de recherche Bing passera par défaut au HTTPS dès cet été 2015.

Par conséquent, les résultats de recherche et le trafic de la recherche seront à 100% chiffrés à compter de cette période annoncée. Et donc, les termes de la recherche ne seront plus librement accessibles aux webmasters.


Bing passe à 100% de not provided


Avec cette adoption totale du (not provided), Bing ne fournira plus aux webmasters et aux outils de mesure d’audience les détails sur les mots clés utilisés par les internautes dans leurs requêtes pour visiter leurs sites web.

Selon Duane Forrester, Senior Product Manager de Bing, même si ce changement peut avoir un impact sur les marketers et les webmasters, Microsoft pense qu’il est désormais important de fournir une expérience de la recherche plus sûre à ses utilisateurs.

C’est, comme l’avait jadis exprimé Google, au nom de la protection de la vie privée des utilisateurs que Bing juge aujourd’hui nécessaire de masquer les termes de la recherche.

Toutefois, Duane Forrester a ajouté dans son post :

“Malgré ce changement, les webmasters pourront toujours voir Bing comme origine (referer) du trafic chiffré, même si les outils analytics que les webmasters utilisent pour analyser leur trafic en général ont leur propre façon exclusive d'inclure ces informations dans leurs rapports de recherche.”

Avec donc la généralisation du not provided sur les trois principaux moteurs de recherche que sont Google, Bing et Yahoo (qui est déjà en HTTPS et affiche des résultats issus de Bing), il va sans dire que plus aucun mot clé ne sera en principe divulgué par ces leaders de la recherche internet.

Comment éviter le not provided avec Bing


Selon Bing qui se veut tout de même rassurant, avec le passage au chiffrement de la recherche par défaut, il continuera à indiquer le lien référent (referer) afin que les webmasters soient en mesure d’identifier le trafic provenant de Bing.

Cependant, pour mieux protéger la confidentialité de ses utilisateurs, il n’inclura pas les mots clés utilisés dans les requêtes. Mais, il fournira certaines données des termes de la recherche disponibles de façon limitée sans compromettre la sécurité des données clients grâce à ses différents outils pour webmasters et annonceurs.

Ce qui veut dire que dans certaines mesures, certaines données pourraient être communiquées en passant par l'une des 3 sources ci-dessous :

  • Le rapport des termes de la recherche via Bing Ads ou son API : Vous pourrez y voir les mots clés ayant déclenché l’affichage et le clic sur vos annonces Bing Ads, ainsi que les statistiques de performances associées telles que les clics, les impressions et les conversions.

  • Universal Event Tracking : Il s’agit d’un outil de Bing qui permet de suivre tous les événements intervenant sur votre Site. Il fournit des métriques de performances améliorées (par exemple, le taux de rebond, le temps moyen par visite, le nombre de pages par visite et le nombre total de visites) associées avec la requête et les mots clés enchéris.

    Et ce, afin de mieux comprendre les performances de la conversion.

  • Les rapports dans Bing Webmaster Tools : Bing promet de maintenir les mots clés et le classement des données dans son outil pour les webmasters.

    Ainsi, vous continuerez à savoir comment vos visiteurs sont arrivés sur votre site.

En gros, Bing ne masquera pas les mots clés (not provided) aux webmasters et marketeurs qui veulent bien utiliser exclusivement l’un de ses 3 outils ci-dessus cités.