50% des clics sur les publicités mobiles sont accidentels - Arobasenet.com



50% des clics sur les publicités mobiles sont accidentels


Compte tenu du chiffre annoncé dans le titre et révélé par Google, ce dernier vient de prendre trois mesures afin de réduire les clics accidentels sur les publicités Adwords sur mobile.

En effet, selon Google, même si les tailles des écrans des smartphones et tablettes tendent à grossir, il peut être difficile pour nos doigts les tenir. Et il est toujours très facile de cliquer là où on ne voulait pas lorsqu'on effleure ou on tape sur un lien ou une publicité.


Publicité Adwords mobile


Et avec 50% de clics accidentels sur les publicités mobiles, cela peut artificiellement gonfler le taux de clics et augmenter les coûts pour les annonceurs.

C’est pour y remédier et améliorer l’expérience utilisateur avec la publicité mobile que Google a décidé de bloquer désormais automatiquement les clics qui s’avèrent souvent être des clics accidentels. Et ce, de 3 manières :

  • En bloquant les clics qui se produisent près de la bordure de l'image : sur les annonces mobiles illustrées, Google dit avoir identifié la bordure de l'image comme un endroit propice aux clics accidentels lorsque les utilisateurs essaient de cliquer ou de faire défiler un contenu adjacent. Maintenant, ces derniers devront cliquer sur une partie plus centrale de l'image pour accéder au site Web de l'annonceur ou à son application.

    En d’autres termes, Google crée une zone tampon au-delà de la bordure de l’annonce image. Et tout clic en dehors de la partie centrale jusqu'à cette zone tampon ne sera plus comptabilisée.

  • En bloquant tout clic sur l’icône de l’application mobile : sur des publicités interstitielles affichées dans les applis, désormais, les utilisateurs ne seront plus en mesure de cliquer sur l'icône ou la vignette de la publicité d’une application compte tenu de sa proximité avec le bouton “Fermer” (croix).

    Au lieu de cela, les utilisateurs devront uniquement cliquer sur le bouton d'appel à l'action “Installer” pour visiter la page d’une boutique d’applications (App Store ou Google Play) afin de procéder au téléchargement et à l’installation.

    En d’autres termes, Google veut éviter qu’en voulant fermer la publicité interstitielle, que l’utilisateur ne soit redirigé vers une plateforme de téléchargement.

  • En ajoutant un délai d’attente avant toute possibilité de clic : Désormais, les publicités mobiles ne seront cliquables qu’après avoir été totalement affichées sur l'écran pendant une courte période de temps.

    Cela permet aux utilisateurs d’avoir suffisamment de temps pour examiner le contenu d'une annonce mobile et va permettre d’aider à éviter les clics accidentels des utilisateurs qui ne s'attendaient pas à voir une annonce.

Bien entendu, ces mesures sont maintenant appliquées sur les publicités Adwords mobiles diffusées sur le Réseau Display de Google et dans les applications mobiles.




Une meilleure expérience pour les annonceurs et les utilisateurs


Ces dernières modifications concernant la qualité des clics sur les publicités mobiles améliorent l'expérience utilisateur en les gardant longtemps sur le site Web ou dans l’application choisie.

Ces améliorations profitent aussi aux annonceurs en réduisant les coûts générés par les clics accidentels. Ce qui aurait tendance à améliorer les taux de conversion.

Google révèle d’ailleurs, qu’à ce jour, leurs tests ont permis de constater une augmentation de 15% des taux de conversion sur les publicités diffusées en apportant plus de clics qualifiés. Et donc, plus de visiteurs qualifiés.

Aucun commentaire